logoIC
Yaoundé - 06 octobre 2022 -
Gestion publique

Le producteur suisse de parfums Firmenich s’engage à partager les bénéfices de son activité au Cameroun

Le producteur suisse de parfums Firmenich s’engage à partager les bénéfices de son activité au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Producteur de fragrances et arômes de renommée mondiale, la firme suisse Firmenich engagera bientôt au Cameroun des travaux de recherche en vue de l’exploitation et la commercialisation de deux plantes. Ces ressources naturelles sont localisées à Pimbo, dans le département de la Sanaga Maritime, région du Littoral du Cameroun.

Dans le cadre de leur future collaboration, la société Firmenich et la communauté de Pimbo ont signé le 21 juillet 2021 à Yaoundé, en présence du ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable, des « conditions convenues d’un commun accord », en vue du partage des bénéfices issus de l’exploitation et la commercialisation des ressources sus-mentionnées. Cette redistribution prendra la forme de concours financiers et non financiers en faveur des populations, apprend-on.

« Lesdits accords, qui interviennent après un long processus de négociation entamé en février 2021 (…), s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole de Nagoya sur les l’APA (l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages issus de leur exploitation), signé en 2010 et ratifié par le Cameroun en novembre 2016 », explique le gouvernement camerounais.

« Cette signature intervient deux jours seulement après la promulgation de la loi y afférente par le président de la République du Cameroun, le 9 juillet 2021. Laquelle loi fixe désormais les modalités d’exploitation et de partage des bénéfices qui découlent de l’exploitation de notre riche et formidable potentiel en ressources génétiques, ainsi que le rôle des différents acteurs intervenant dans ce processus », précise la partie gouvernementale.

BRM   

 

l-investissement-public-chute-de-12-4-au-cameroun-a-fin-mars-2022-en-glissement-trimestre
Selon le rapport sur les Comptes nationaux du Cameroun au premier trimestre 2022, que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS),...
la-snh-cherche-un-partenaire-pour-exploiter-un-champ-petrolier-onshore-dans-le-bassin-douala-kribi-campo
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) vient de lancer un appel international de préqualification des sociétés pétrolières dans la perspective de...
le-cameroun-et-le-gabon-concentrent-74-6-des-credits-accordes-par-les-banques-de-la-cemac-a-fin-mars-2022
Selon les données compilées par la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon,...
electricite-comment-l-incendie-du-poste-de-logbaba-menace-d-embraser-le-secteur-de-la-metallurgie-au-cameroun
Le 20 septembre 2022, peu avant 18h, un incendie s’est déclaré sur le réseau de transport d’électricité, notamment au poste de transformation de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev