logoIC
Yaoundé - 08 décembre 2019 -
Gestion publique

L’ancien DG du Matgénie, entreprise publique camerounaise de BTP, emprisonné pour des soupçons de malversations financières

L’ancien DG du Matgénie, entreprise publique camerounaise de BTP, emprisonné pour des soupçons de malversations financières

(Investir au Cameroun) - L’affaire est passée inaperçue au sein de l’opinion. Suite à des soupçons de malversations financières dans le cadre de l’exécution du contrat-plan entre l’État et le Parc national du matériel de génie civil (Matgénie), ancien loueur d’engins devenu entreprise publique du BTP suite à la réorganisation de 2015, l’ancien directeur général de cette structure a été placé en détention provisoire depuis le 30 octobre 2019. Niwa Long Othon a été interpelé puis incarcéré à la prison centrale de Kondengui, en compagnie du directeur administratif et financier (DAF) du Matgénie.

En effet, apprend-on de sources proches du dossier, alors que le taux d’exécution du contrat-plan entre l’État et le Matgénie culmine officiellement à 102% et que le Trésor public a entièrement libéré les 5,8 milliards de FCFA promis dans le cadre de ce contrat (la contribution du Matgénie lui-même était de 2,5 milliards de FCFA, NDLR), certains prestataires attendent encore des paiements pour un montant avoisinant un milliard de FCFA.

Il s’agit principalement de Cami Toyota et Tractafric. Ces sociétés ont fait parvenir au nouveau top management du Matgénie des demandes de paiement respectives de 700 et 250 millions de FCFA, pour des prestations exécutées entre 2013 et 2015 dans le cadre du contrat-plan susmentionné. Ces demandes de paiements, qui ont éveillé les soupçons de malversations dont font l’objet l’ancien DG et le DAF du Matgénie, sont d’autant plus curieuses que la procédure de paiement des prestations liées au contrat-plan n’autorise pas d’impayés, dès lors que tous les fonds nécessaires ont été débloqués et utilisés.

« La contribution de l’État est toujours logée dans un compte du Trésor, et ne doit, en principe, jamais être décaissée si ce n’est pour aller dans le compte des entreprises titulaires des marchés passés dans le cadre du contrat-plan », explique une source autorisée. Or, dans le cas d’espèce, des entreprises ayant réalisé des prestations n’ont pas été payées, alors que les fonds destinés aux différents paiements ont été sortis du compte y afférent au Trésor.

Deux DG successifs face à la justice

Sollicité par l’actuel DG de l’entreprise pour apporter des éclairages sur cette situation, le DAF, réputé proche du président du Conseil d’administration, n’a pas pu dissiper les soupçons de malversations financières. Il sera aussitôt suspendu par le DG, qui, selon nos sources, essuiera les foudres du PCA. Ce dernier, révèlent nos sources, prendra d’ailleurs une note rapportant la décision du DG suspendant le DAF. Mais, cette tentative de réhabilitation du DAF par le PCA ne sera pas appliquée parce que ne reposant sur aucune base juridique, apprend-on.

C’est sur ces entrefaites que le DAF et l’ancien DG du Matgénie seront interpelés. Tous les deux ont été placés en détention provisoire à la prison centrale de Kondengui le 30 octobre 2019.

Limogé en 2017, Niwa Long Othon devient ainsi le 2e DG du Matgénie à devoir faire face à la justice camerounaise. Son prédécesseur, Jeremiah Andosseh, en fuite depuis 2005. Après son limogeage, il a été condamné à la prison à vie début 2018 par le tribunal criminel spécial (TCS), juridiction d’exception mise en place au Cameroun pour traquer les prévaricateurs de la fortune publique.

Jeremiah Andosseh a été reconnu coupable de détournement d’environ 12 milliards de FCFA. Ces détournements, a-t-on appris, ont été perpétrés au moyen de la surfacturation des prix d’achat des engins, de l’accaparement des fonds publics issus de la location des engins, la vente des engins du Matgénie, etc.

Brice R. Mbodiam

des-dispositions-pour-booster-le-recouvrement-force-des-creances-au-cameroun-contenues-dans-le-projet-de-loi-de-finances-2020
Dans le projet de loi de finances 2020 en examen à l’Assemblée nationale, le gouvernement souhaite modifier l’article 7 du code général des impôts....
le-cameroun-veut-durcir-sa-legislation-regissant-l-activite-de-notaires-huissiers-greffiers-arbitres
Dans le cadre du projet de loi de finances 2020 déposé par le gouvernement au parlement, l’on y a apprend que l’État veut durcir la législation...
la-centrale-de-mekin-15-mw-dans-le-sud-cameroun-a-l-arret-apres-sa-mise-sous-tension-en-avril-2019
Lors de son passage à l’Assemblée nationale, le 4 novembre, Gaston Eloundou Essomba, le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), a fait cas des défis du...
au-30-novembre-2019-les-exportations-du-cameroun-en-gaz-naturel-liquefie-se-situent-a-3-9-millions-m3
Au 30 novembre 2019, les exportations du Cameroun en gaz naturel liquéfié (GNL) se situent à 3 912 738 m3, selon des sources autorisées à la Société...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n91: Novembre 2019

Le poids croissant des banques marocaines au Cameroun


Le Made in Cameroon progresse dans les supermarchés


Business in Cameroon n81: November 2019

The growing weight of Moroccan banks in Cameroon


Made in Cameroon products gradually take over supermarkets

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev