logoIC
Yaoundé - 09 février 2023 -
Gestion publique

Nexttel annonce une reprise du dialogue avec son partenaire vietnamien pour améliorer son service en dégradation

Nexttel annonce une reprise du dialogue avec son partenaire vietnamien pour améliorer son service en dégradation

(Investir au Cameroun) - S’achemine-t-on vers la fin de la guéguerre au sein de la compagnie de téléphonie mobile Viettel Cameroun SA ? Nexttel, de son nom commercial, pâlit sous l’effet des antagonismes entre ses deux actionnaires : le vietnamien Viettel Global qui contrôle 70% des parts et Bestcam, propriété du milliardaire camerounais Baba Danpullo, qui détient 30% des parts.

En effet, dans un communiqué diffusé le 19 novembre et accompagné d’une photo de visioconférence, la compagnie annonce une reprise dialogue entre les parties en vue d’améliorer son service en dégradation. « Depuis plusieurs semaines le processus de réorientation de la collaboration en termes de partenariat entre les parties vietnamienne et camerounaise a été entamé. Les résolutions sont axées à cet effet sur l’amélioration du réseau, la mise sur le marché de nouvelles solutions plus innovantes : c’est l’ouverture d’une nouvelle page », peut-on lire.

La compagnie de téléphonie mobile ne donne pas de détails, mais ce communiqué est le signe d’une décrispation au sein de Nexttel où les deux actionnaires étaient jusque-là en conflit ouvert. Au point où, le Premier ministre Vietnamien a dépêché, le 6 mai 2019, un émissaire en la personne de Nguyen Quoc Cuong, le vice-ministre des Affaires étrangères du Vietnam, pour discuter de cette affaire avec le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute.

Conséquences fâcheuses sur l’entreprise

Au terme de son audience à Yaoundé, Nguyen Quoc Cuong a déclaré que le Premier ministre vietnamien, Nguyen Xuan Phuc, accorde une attention particulière à la résolution pacifique de ce conflit du fait de son attachement à la coopération entre les deux pays. « Le gouvernement vietnamien est responsable de la protection des entreprises vietnamiennes à l’étranger, y compris de l’investissement de Viettel au Cameroun, d’un montant évalué à 210 milliards de FCFA, et a appelé le gouvernement camerounais à exprimer les points et actions de protection des investissements étrangers de Viettel Global, conformément à la législation et aux accords bilatéraux signés par le Cameroun et aux engagements internationaux de chaque partie », a ajouté l’émissaire vietnamien.

Selon Viettel Global, Baba Danpullo a pris « de nombreuses mesures illégales pour empêcher les Vietnamiens de travailler dans les bureaux de la coentreprise de Viettel au Cameroun à partir de novembre 2018 ». Depuis cette période, les Vietnamiens n’étaient plus autorisés à opérer eu sein de l’entreprise désormais sous le contrôle de la partie camerounaise. Ces griefs sont rejetés par l’actionnaire camerounais. Il accuse la partie vietnamienne d’importer massivement la main-d’œuvre, au détriment des Camerounais qui seraient ainsi marginalisés par l’actionnaire majoritaire de Nexttel. Cette entreprise qui opère au Cameroun depuis sept ans déclare qu’elle emploie actuellement 800 travailleurs.

Ces derniers temps, Nexttel reconnaît, lui-même, que son service phare qu’est la connexion internet s’est fortement dégradé, mais, l’entreprise rassure que « des mesures ont été prises immédiatement pour un retour à la normale ». En outre, le 3e opérateur de mobile au Cameroun ne lancera pas le service Mobile Money « d’ici la fin de l’année 2021 » comme formulé en avril dernier. Et pour cause, révèle la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) dans le rapport sur « les services de paiement en monnaie électronique dans la Cemac en 2020 », l’autorisation délivrée à cet effet au banquier UBA Cameroun a été « révoquée, en raison notamment du non lancement des activités ».

Sylvain Andzongo

Lire aussi :

02-06-2021-Benoît Yaoussou devient le premier DG camerounais de l’opérateur des télécoms Nextell

06-05-2019 - Bataille pour le contrôle de Nexttel : une délégation vietnamienne reçue par le Premier ministre camerounais

05-10-2018 - Cameroun : bataille des actionnaires pour le contrôle de Nexttel, filiale la plus performante du Vietnamien Viettel en Afrique

transport-urbain-le-gouvernement-promet-une-augmentation-de-50-fcfa-des-tarifs-du-taxi-au-cameroun
Dans les prochains jours, les tarifs du transport urbain devraient connaître une augmentation de 50 FCFA au Cameroun. C’est la principale décision...
transport-urbain-les-activites-de-yango-suspendues-au-cameroun
Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, vient de suspendre les activités de transport urbain de personnes via la plateforme...
eau-potable-l-arret-de-l-usine-d-akomnyada-accentue-les-perturbations-d-approvisionnement-a-yaounde
Ce 8 février 2023, les robinets sont secs dans de nombreux quartiers de Yaoundé. L’arrêt de la station de production d’Akomnyada a empiré les...
bois-et-hydrocarbures-font-baisser-les-exportations-1-au-cameroun-au-2e-trimestre-2022-ins
Au cours du 2e trimestre 2022, le volume des exportations du Cameroun a diminué de 1% en glissement annuel. Selon le rapport des Comptes...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev