logoIC
Yaoundé - 06 décembre 2021 -
Gestion publique

Exportation des billes de bois : pour Greenpeace, la hausse de 15% des droits de sortie du Cameroun est non dissuasive

Exportation des billes de bois : pour Greenpeace, la hausse de 15% des droits de sortie du Cameroun est non dissuasive

(Investir au Cameroun) - Dans une note publiée ce 22 novembre, Greenpeace Afrique, ONG internationale militant pour la protection de l’environnement, réagit au projet du Cameroun de relever de 35 à 50% le taux du droit de sortie applicable à l’exportation des billes de bois contenu dans le projet de loi de finances 2022 actuellement en cours d’examen à l’Assemblée nationale. « L’option de revoir à la hausse les droits de sortie sur les grumes est encore très insuffisante quant à l’objectif de lutte efficace contre la déforestation et contre les changements climatiques. Cette augmentation des droits de sortie en l’état demeure d’ailleurs non dissuasive », déclare Ranece Jovial Ndjeudja, responsable de la Campagne forêt chez Greenpeace Afrique.

Toujours selon ce responsable, la protection effective des forêts suppose un changement de paradigme à travers la promotion d’alternatives permettant de maintenir l’arbre sur pied. Cela a, à en croire l’ONG, des avantages sociaux et culturels certains pour les communautés et l’apport pour l’État est économiquement équivalent, voire supérieur à l’option d’exploitation actuellement promue. De plus, ajoute Ranece Jovial Ndjeudja, la coupe, même sélective, du bois « représente un risque important pour la forêt et la faune du fait de l’accroissement probable du braconnage, car les braconniers utilisent les pistes forestières pour accéder à la forêt, ce qui aurait été impossible sans la création desdites pistes ».

Pour sa part, le gouvernement camerounais indique que sa décision de revoir à la hausse le taux du droit de sortie applicable aux bois exportés sous forme de grume pourra permettre au Cameroun de collecter des recettes fiscales et douanières supplémentaires, selon les prévisions actuelles du projet de loi des finances. De plus, cette disposition s’inscrit également dans le sens de la mise en œuvre de la décision de la Cemac visant à taxer fortement l’exportation des billes de bois afin de la décourager.

S.A.

Lire aussi :

15-11-2021-Bois : le Cameroun veut relever de 15% le droit de sortie des grumes et exonérer le matériel de transformation dès 2022

barrage-de-memve-ele-la-livraison-de-la-ligne-de-transport-renvoyee-aux-calendes-grecques
Contrairement aux annonces du ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, lors d’une plénière spéciale à l’Assemblée nationale en...
le-cameroun-annonce-la-mise-en-place-du-numero-vert-1527-pour-denoncer-la-corruption-autour-des-titres-fonciers
Pièce cotée et prisée auprès des banquiers lorsqu’un opérateur économique veut obtenir un crédit au Cameroun, le titre foncier se verra appliquer une...
masse-salariale-des-agents-de-l-etat-en-2021-le-cameroun-passe-a-nouveau-a-cote-du-ratio-de-soutenabilite-de-la-cemac
Selon le Premier ministre (PM) camerounais, Joseph Dion Nguté, à fin août 2021, le ratio de soutenabilité de la masse salariale au sein de la Fonction...
le-cameroun-a-exporte-9-335-000-m3-de-gaz-naturel-liquefie-a-fin-octobre-2021-en-augmentation-de-34
Selon les informations du ministère de l’Eau et de l’Énergie (Minee), le Cameroun a exporté 9 335 000 m3 de gaz naturel liquéfié (GNL) à fin octobre...

Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n115 Novembre 2021

Adieu le cash Les Camerounais s’emparent de la monnaie électronique


Erwan Garnier: « Le secteur hôtelier camerounais va clairement se développer »


Business in Cameroon n105: November-2021

Forget cash, Cameroonians are in on e-money!


Erwan Garnier: “Clearly, the Cameronian hospitality sector will develop”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev