logoIC
Yaoundé - 09 février 2023 -
Gestion publique

Le Cameroun lance l’opérationnalisation de la Caisse des dépôts et consignations bloquée depuis 15 ans

Le Cameroun lance l’opérationnalisation de la Caisse des dépôts et consignations bloquée depuis 15 ans

(Investir au Cameroun) - Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a signé le 20 janvier 2023 un décret nommant les premiers dirigeants de la Caisse des dépôts et consignations (CDEC) du Cameroun. Pour mettre sur les rails ce mastodonte financier en gestation au Cameroun depuis la loi du 14 avril 2008 régissant les dépôts et consignations, complétée par le décret du 15 avril 2011 portant organisation et fonctionnement de la CDEC, le Président Biya a jeté son dévolu sur Richard Evina Obam (photo).

Tout premier directeur général de la CDEC du Cameroun, cet inspecteur principal des impôts est jusqu’ici le directeur général de la Caisse autonome d’amortissement (CAA), le gestionnaire de la dette publique. M. Evina Obam sera secondé par Anne Geneviève Kingué Etamé, nommée directeur général adjoint de la CDEC, tandis que le conseil d’administration est présidé par Sylvester Moh, l’actuel directeur général du Trésor au ministère des Finances.

Ces nominations surviennent après le passage au Cameroun, en novembre 2022, d’une délégation du Forum des Caisses de dépôt. « La présence du Forum des Caisses de dépôt ici fait suite à la 6e conférence internationale du Forum des Caisses de dépôt, qui s’est tenue à Libreville, à l’issue de laquelle il a été vivement encouragé à l’instar de la zone Uemoa, la création de Caisses de dépôt en Zone Cemac », avait indiqué Lassina Fofana, le directeur général de la Caisse des dépôts et consignations de Côte d’Ivoire (CDC-CI), qui préside actuellement ce regroupement de Caisses de dépôt.

Lobbying

De ce point de vue, le lobbying du Forum des Caisses de dépôts semble avoir porté ses fruits. Surtout que le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé, semblait avoir misé sur ce séjour au Cameroun de l’instance faîtière des Caisses de dépôts d’Afrique, pour dissiper les incompréhensions autour de l’opportunité de l’opérationnalisation de cet organisme au Cameroun. « La visite de travail du Forum dans notre pays permettra sans doute d’améliorer la perception des autorités et du public sur les enjeux et les défis de la mise en place d’une Caisse des dépôts, mais aussi d’apaiser les réticences de certains de nos partenaires quant à la complémentarité de cet instrument au service du développement des pays »

En effet, selon le ministère des Finances, la principale mission d’une Caisse de dépôt est de collecter, sécuriser et rentabiliser sur le long terme les ressources généralement « oisives », pour les orienter vers l’accompagnement des politiques publiques. Ces ressources proviennent de l’épargne règlementée, des dépôts des notaires ou des professions juridiques, des consignations administratives et des cautionnements, des fonds des Caisses nationales d’épargne ou des Caisses de sécurité sociale, des fonds de retraite et des régimes de retraite des fonds d’assurance et de garantie.

Puissant instrument de développement

Pour l’heure, les ressources que la CDEC est appelée à centraliser et à gérer sont aux mains d’autres structures de l’administration ou du secteur privé, qui ne voient pas d’un bon œil l’avènement d’un organisme destiné à accaparer ces avoirs parfois au centre de pratiques ne servant aucun intérêt général. D’où le blocage de l’opérationnalisation de la CDEC depuis bientôt 15 ans. Pourtant, sous d’autres cieux, il s’agit d’un puissant instrument de développement. En France, par exemple, cet organisme créé 1816 est le mastodonte du financement du logement social, des universités, du développement des entreprises et de la transition énergétique. À travers son fonds d’investissement STOA Infra & Energy, la Caisse des dépôts et consignations de France détient une participation de 10% dans le projet de construction du barrage de Nachtigal (420 MW) au Cameroun.

Au Gabon, seul pays de la zone Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) à avoir une structure pareille fonctionnelle, après la création en 2010, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) s’active dans la promotion immobilière, à travers sa filiale Avorbam Investissements. Cette structure est née de la fusion entre la CDC gabonaise et l’entreprise T2G, filiale du groupe marocain TGCC. Par ailleurs, la CDC conduit actuellement dans ce pays de la Cemac un projet de construction de centrales solaires hybrides, pour doper l’accès à l’électricité.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

16-11-2022 - Le Cameroun poussé vers l’opérationnalisation de la Caisse de dépôt et de consignation, créée depuis 14 ans

30-10-2021 - Richard Evina Obam (DG de la CAA) : « la caisse de dépôts et consignations n’est pas la panacée »

transport-urbain-le-gouvernement-promet-une-augmentation-de-50-fcfa-des-tarifs-du-taxi-au-cameroun
Dans les prochains jours, les tarifs du transport urbain devraient connaître une augmentation de 50 FCFA au Cameroun. C’est la principale décision...
transport-urbain-les-activites-de-yango-suspendues-au-cameroun
Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, vient de suspendre les activités de transport urbain de personnes via la plateforme...
eau-potable-l-arret-de-l-usine-d-akomnyada-accentue-les-perturbations-d-approvisionnement-a-yaounde
Ce 8 février 2023, les robinets sont secs dans de nombreux quartiers de Yaoundé. L’arrêt de la station de production d’Akomnyada a empiré les...
bois-et-hydrocarbures-font-baisser-les-exportations-1-au-cameroun-au-2e-trimestre-2022-ins
Au cours du 2e trimestre 2022, le volume des exportations du Cameroun a diminué de 1% en glissement annuel. Selon le rapport des Comptes...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev