logoIC
Yaoundé - 17 septembre 2019 -
Gestion publique

Grosses perturbations, depuis une semaine, dans la distribution de l’eau potable dans la capitale camerounaise

Grosses perturbations, depuis une semaine, dans la distribution de l’eau potable dans la capitale camerounaise

(Investir au Cameroun) - Depuis une semaine, les populations des différents quartiers de la ville de Yaoundé, la capitale camerounaise, sont au régime sec. Les ménages ne sont approvisionnés en eau potable qu’un jour sur deux, voire un jour sur trois selon les quartiers.

À l’origine de ces perturbations, Camwater, l’entreprise publique en charge de la distribution de l’eau, invoque l’instabilité du réseau électrique ayant entraîné l’arrêt des équipements de l’usine de production d’Akomnyada, la plus importante à ravitailler la capitale.

Dans un communiqué signé le 21 mai 2019, le ministre de l’Énergie et de l’Eau semble révéler que l’incident est bien plus grave. Ce qui a conduit à la mobilisation sur le terrain des équipes de l’électricien Eneo, du ministère, de la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel) et de Camwater (voir photo).

Malgré cette grande mobilisation, la distribution de l’eau potable dans la capitale camerounaise a été de nouveau interrompue tard dans la soirée du 23 mai 2019, dans certains quartiers, ou tôt dans la matinée de ce 24 mai 2019, dans d’autres.

Pour rappel, la station d’Akomnyada, dont les équipements sont à l’arrêt, fournit chaque jour à la capitale camerounaise un volume maximum de 150 000 mètres cubes d’eau, contre seulement 50 000 mètres cubes pour la station de la Mefou.

BRM   

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n89: Septembre 2019

Le coût faramineux de la « crise anglophone »


Décollage réussi pour la Transahélienne de Camair-Co


Business in Cameroon n79: September 2019

The outstanding cost of the Anglophone Crisis


Camair-Co: The Trans-Sahelian line successfully launched

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev