logoIC
Yaoundé - 30 novembre 2020 -
Gestion publique

Triennat 2021-2023 : le Cameroun face au casse-tête du financement de son budget

Triennat 2021-2023 : le Cameroun face au casse-tête du financement de son budget

(Investir au Cameroun) - Selon l’ébauche de la loi de finances 2021 que peaufine actuellement le gouvernement, le Cameroun est préoccupé par le financement de son déficit budgétaire au cours du triennat 2021-2023.

« Au regard des recettes propres et des dépenses de l’État telles que projetées en 2021, il se dégage un déficit budgétaire global en valeur absolue de 700,5 milliards contre 986,6 milliards en 2020 ; soit une réduction de 286,1 milliards », renseigne le Documentation d’orientation budgétaire (DOB). Au cours de la période 2022-2023, ce déficit devrait poursuivre sa tendance baissière conformément à l’objectif de consolidation de la politique budgétaire pour se situer en moyenne à 604,4 milliards de FCFA.

En plus de faire face au financement de son déficit budgétaire, le Cameroun doit également prendre en charge d’autres charges de financement et de trésorerie notamment le service de la dette extérieure et intérieure y compris le paiement de ses arriérés et les sorties nettes de trésorerie des correspondants. En 2021, ces besoins sont évalués à 865,1 milliards soit une augmentation de 35,7 milliards (+4,3%) par rapport à 2020, contre 1 021,7 milliards en moyenne entre 2022 et 2023.

En prenant en compte l’ensemble de ces besoins de financement de l’État, c’est-à-dire le besoin lié au financement du déficit budgétaire et celui concernant les autres charges de trésorerie et de financement, le DOB renseigne qu’il se dégage en 2022 et 2023 des gaps de financement respectifs de 289,2 milliards et 250,6 milliards pour lesquels l’État devrait encore rechercher de nouvelles ressources pour garantir inéluctablement l’équilibre financier de ses opérations sur cette période.

Face à tous ces besoins de ressources, le gouvernement camerounais indique qu’il attend beaucoup du nouveau Programme économique et financier en cours de négociation avec le FMI, car ses besoins financiers résiduels pourraient être plus ou moins compensés par les appuis budgétaires. « À défaut, le gouvernement devrait résolument s’engager à éliminer profondément ses dépenses fiscales notamment celles qui seraient inefficaces afin de dégager l’espace budgétaire nécessaire à la poursuite du soutien de la mise en œuvre de sa politique économique », indique le DOB.

S.A.

pour-eviter-des-insuffisances-dans-la-maturation-des-projets-le-gicam-propose-de-creer-l-agence-generale-de-grands-travaux
A l’occasion de la rencontre, ce 27 novembre à Douala, entre le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, et le Groupement...
a-fin-novembre-2020-les-travaux-de-l-usine-de-pied-du-barrage-de-lom-pangar-30-mw-a-l-est-du-cameroun-executes-a-23
De passage à l’Assemblée nationale le 25 novembre dernier, Joseph Dion Ngute, le Premier ministre s’est exprimé sur le projet de construction de l’usine...
deux-ans-apres-l-echeance-tous-les-925-milliards-fcfa-du-plan-d-urgence-triennal-ne-sont-toujours-pas-consommes
En présentant le programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2021, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a...
qualite-de-service-l-etat-du-cameroun-fixe-dix-nouveaux-indicateurs-de-performance-a-l-electricien-eneo
On en sait un peu plus sur le contenu des annexes 2 et 3 de l’avenant numéro 3 à la convention de concession liant l’État du Cameroun à Eneo...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev