logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Gestion publique

Incitations : l’API favorise près de 1 000 milliards de FCFA d’investissements privés au Cameroun en 5 ans

Incitations : l’API favorise près de 1 000 milliards de FCFA d’investissements privés au Cameroun en 5 ans

(Investir au Cameroun) - S’exprimant le 23 février 2023, à l’occasion de l’Africa Ceo Forum dédié aux opportunités d’investissement au Cameroun, avec comme invité le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Nguté, la DG de l’Agence de promotion des investissements (API), Marthe Angeline Mindja (photo), a dressé le bilan de la loi 2013 (révisée en 2017) portant incitations à l’investissement privé en République du Cameroun. À ce jour, apprend-on, l’API a permis la signature de 302 conventions avec les entreprises du secteur privé pour 5474 milliards de FCFA d’investissements prévisionnels et 110 000 emplois directs projetés.

« En ce qui concerne les statistiques réelles obtenues après une évaluation d’un échantillon de 100 entreprises agréées relevant du portefeuille de l’API, et couvrant la période de mise en œuvre de leurs projets comprise entre 2014 et 2019, il ressort un volume d’investissements réalisés de 987 milliards de FCFA, et un nombre de 12 050 emplois directs créés. Ces chiffres, vous conviendrez avec moi, démontrent à suffisance que la loi sur les incitations à l’investissement privé porte déjà les fruits escomptés, et que le Cameroun demeure une destination privilégiée pour l’investissement privé comme l’a dit monsieur le Premier ministre », a révélé Mme Mindja.

En d’autres termes, au cours de la période de 5 ans allant de 2014 à 2019, la loi de 2013, qui accorde aux porteurs de projets des exonérations fiscalo-douanières allant de 5 à 10 ans, aussi bien en phase d’installation que de production, a permis à divers opérateurs économiques de réaliser des investissements de près de 1 000 milliards de FCFA au Cameroun. Mais cette évaluation ne concerne que 33% des 302 conventions déjà signées.

Abordant le sujet dans une interview à Investir au Cameroun il y a quelques années, la DG de l’API fait remarquer que la loi de 2013, révisée en 2017, « prévoit, pour les entreprises nouvelles, une durée de 5 ans pour la phase d’installation et 10 ans pour la phase d’exploitation ; et pour les entreprises existantes, une durée de 5 ans pour réaliser leur projet d’investissement. Les gens ont tendance à oublier ce détail. Donc, la plupart des entreprises concernées sont encore dans les délais requis, à savoir cinq ans pour la phase d’installation. Elles sont donc en train de s’installer, même si certaines ont accéléré le processus ».

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

23-07-2021-Incitations à l’investissement : le Cameroun adoube 248 projets d’un montant de plus de 4 000 milliards de FCFA en 7 ans

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev