logoIC
Yaoundé - 14 juillet 2020 -
Gestion publique

Le Cameroun va élaborer un plan de relance des projets financés par la Chine, d’un coût de 3300 milliards de FCFA

Le Cameroun va élaborer un plan de relance des projets financés par la Chine, d’un coût de 3300 milliards de FCFA

(Investir au Cameroun) - Lors du conseil du cabinet tenu à Yaoundé, le 26 mars, « le Premier ministre a demandé au ministre de l’Économie, en liaison avec le ministre des Finances, de soumettre à brève échéance un plan d’apurement rapide des instances financières qui entravent la poursuite et le parachèvement des projets en cours », renseigne le communiqué publié à l’issue de cette réunion mensuelle.    

Joseph Dion Ngute a donné cette directive à la suite d’un exposé d’Alamine Ousmane Ousmane Mey (photo) portant sur « la revue générale des projets conclus dans le cadre de la coopération sino-camerounaise ». Le ministre de l’Économie a indiqué qu’une récente évaluation du portefeuille des projets de la coopération sino-camerounaise, d’un montant actuel de 3 300 milliards de FCFA, est caractérisée par plusieurs maux : notamment l’immaturité de certains projets.

Cette immaturité, selon le membre du gouvernement, a souvent conduit à des difficultés d’exécution, entraînant le rallongement des délais et le renchérissement des coûts. « Ces difficultés sont relatives à la libération tardive des emprises, aux lenteurs dans le paiement des frais dédiés au démarrage des travaux, au non-respect de certaines clauses contractuelles et à une prise en compte insuffisante des ouvrages complémentaires indispensables à la mise en service des infrastructures réalisées », apprend-on de la note de synthèse de l’exposé du ministre de l’Économie.

Pour corriger les insuffisances opérationnelles observées dans l’exécution des projets de la coopération sino-camerounaise, Alamine Ousmane Mey a indiqué que l’accent sera mis sur le renforcement de la planification et de l’ancrage stratégiques des projets dans l’ensemble, et en particulier ceux à financement extérieur. En outre, les préalables en matière de maturation des projets et leur inscription dans la banque des projets de l’État doivent également être respectés pour une programmation budgétaire adéquate.

Par ailleurs, a indiqué le ministre de l’Économie, la mobilisation des ressources concessionnels offrant des conditions plus avantageuses sera privilégiée, au même titre que le recours aux partenariats public-privé afin de réduire la pression sur le budget de l’État.

Le portefeuille de la coopération sino-camerounaise est constitué d’une quinzaine de projets actifs dont les plus emblématiques sont : la construction du port en eau profonde de Kribi, l’autoroute Yaoundé-Douala (phase 1 de 60 km), l’adduction d’eau potable à partir du fleuve Sanaga, l’électrification de 350 localités par systèmes solaires photovoltaïques et la mise en place d’un réseau de télécommunication d’urgence au Cameroun.

Sylvain Andzongo

Lire aussi:

04-03-2020- Chantiers routiers : l’État du Cameroun doit plus de 200 milliards de FCFA aux entreprises

face-aux-pressions-l-electricien-camerounais-eneo-suspend-a-la-methode-d-estimation-des-consommations-des-clients
Dans une lettre adressée à ses clients le 12 juillet 2020, la société Eneo, concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, annonce que...
les-six-etats-de-la-cemac-ont-leve-262-3-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-au-mois-de-mars-2020
Dans son bulletin du marché monétaire, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, la...
ethiopian-airlines-devient-la-3e-compagnie-autorisee-a-reprendre-ses-vols-au-depart-et-a-destination-du-cameroun
« Ethiopian Airlines est (…) heureuse d’annoncer la reprise ses vols vers des destinations ouvertes à travers le monde, au départ de Douala et Yaoundé,...
le-cameroun-le-congo-le-gabon-et-le-tchad-decrochent-des-financements-de-155-milliards-de-fcfa-a-la-bdeac
155,05 milliards de FCFA. C’est le montant global des financements que la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’octroyer...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev