logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Gestion publique

Tourisme gastronomique : le Cameroun veut labéliser 14 mets locaux pour en faire la promotion à l’international

Tourisme gastronomique : le Cameroun veut labéliser 14 mets locaux pour en faire la promotion à l’international

(Investir au Cameroun) - Le ministre camerounais du Tourisme, Maïgari Bello Bouba, a présidé le 24 juin 2022 à Yaoundé, la capitale du pays, le « séminaire national sur l’analyse des segments de la chaîne de valeur des traditions culinaires du Cameroun préalablement sélectionnées, qui ont un lien avec la propriété intellectuelle ».

Concrètement, apprend-on, il s’est agi au cours des travaux d’édifier les participants sur les retombées de la propriété intellectuelle, d’une part, et d’autre part, les informer sur les instruments de propriété intellectuelle pouvant être utilisés pour promouvoir 14 mets typiquement camerounais, qui ont été sélectionnés au cours d’une table ronde organisée le 7 décembre 2021. L’objectif à terme étant de labéliser ces richesses de la cuisine camerounaise, pour en faire de véritables atouts touristiques.

« Quand un touriste arrive quelque part, il va au restaurant et demande la cuisine locale. C’est cette cuisine qu’il garde en mémoire, qui peut lui donner envie de revenir pour visiter la destination. C’est ce que nous avons entrepris de faire », soutient le ministre Maïgari Bello Bouba.

La rencontre de Yaoundé a été organisée dans le cadre du projet baptisé « propriété intellectuelle et tourisme gastronomique au Pérou et dans d’autres pays en développement », que l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) implémente au Cameroun depuis 3 ans.

Pour rappel, le projet de labélisation de 14 mets de la gastronomie camerounaise survient après la labélisation du miel blanc d’Oku, produit dans la région du Nord-Ouest, et du poivre de Penja, épice de renommée mondiale produite dans la région du Littoral du pays.

BRM

 

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev