logoIC
Yaoundé - 13 novembre 2018 -
Gestion publique

Depuis 2014, le Cameroun a accordé des facilités fiscalo-douanières dans 157 projets, pour un investissement global de 3 424 milliards FCFA

Depuis 2014, le Cameroun a accordé des facilités fiscalo-douanières dans 157 projets, pour un investissement global de 3 424 milliards FCFA

(Investir au Cameroun) - La loi d’avril 2013 portant incitations à l’investissement privé en République du Cameroun, a déjà donné lieu à la signature de 157 conventions entre l’Etat du Cameroun et divers porteurs de projets d’investissement dans le pays, révèle l’Agence de promotion des investissements (API).  

Les investissements globaux attendus des différentes conventions signées depuis l’année 2014, sont estimés à  3 424 milliards de francs Cfa, pour 55 000 emplois directs à créer, précise la même source.

Pour rappel, cette loi visant à aguicher les investisseurs, accorde aux entreprises des exonérations fiscalo-douanières allant de 5 à 10 ans, aussi bien en phase d’installation que de production.

«Grâce à la loi fixant les incitations à l’investissement privé au Cameroun,  nous avons choisi d’investir au Cameroun au lieu de l’Angola ou de la Côte d’Ivoire, ciblés au départ pour un investissement de 13 milliards de francs Cfa.», confiait dans une interview Guillaume Sarra, ancien directeur général adjoint de la société anonyme des Brasseries du Cameroun, qui a récemment lancé la société Boissons, vins et spiritueux (BVS).  

Grâce à cette même loi, la filiale locale de la multinationale de l’agroalimentaire, Nestlé, a récemment investi une enveloppe de  2,7 milliards de francs Cfa dans une nouvelle chaine de production, dans son usine de Bonabéri, banlieue de la capitale économique camerounaise.

Au rang des bénéficiaires de cette loi, l’on peut également citer le Fonds d’investissement britannique Actis, qui construit actuellement à Douala, avec un partenaire local, un parc immobilier et de loisirs de 80 milliards de francs Cfa, baptisé Douala Grand Mall & Business Park.

Brice R. Mbodiam 

Lire aussi:

11-10-2017 - Guillaume Sarra: «nous avons choisi d’investir au Cameroun au lieu de l’Angola ou de la Côte d’Ivoire ciblés au départ…»  

15-05-2018 - Cameroun : 300 000 visiteurs attendus chaque mois au Douala Grand Mall & Business Park

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n78: Octobre 2018

L’expansion africaine des entreprises camerounaises

Mirabell Mayack : « Un rêve devenu réalité »



Business in Cameroon n68: October 2018

African expansion of Cameroonian companies

Mirabell Mayack: “A dream come true“


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev