logoIC
Yaoundé - 25 juillet 2021 -
Gestion publique

Le train express Yaoundé-Douala relance ses activités avec des tarifs plus élevés et une durée du voyage plus longue

Le train express Yaoundé-Douala relance ses activités avec des tarifs plus élevés et une durée du voyage plus longue

(Investir au Cameroun) - Le 1er juillet 2021, le train express reliant Yaoundé et Douala, les deux principales villes camerounaises, relancera officiellement ses activités avec un voyage inaugural à partir de la gare centrale de Bessengué, dans la capitale économique du pays. Seulement, en plus de voir la durée du voyage être rallongée de plus d’une heure (4h45 min contre 3h30 min par le passé), en raison des escales instituées dans cinq gares intermédiaires (Edéa, Messondo, Eséka, Makak et Ngoumou), les premiers passagers devront payer leurs titres de transport beaucoup plus chers que par le passé.

Selon la nouvelle grille tarifaire arrêtée par le gouvernement, à travers le ministère des Transports, et transmise à Camrail, le concessionnaire du chemin de fer au Cameroun, le voyage en première classe (accès au bar-restaurant et meilleure qualité de service) coûtera désormais 10 000 FCFA, contre 9 000 FCFA par le passé. Les passagers de la classe premium, qui déboursait 6 000 FCFA, obtiendront désormais leurs titres de transport à 8 000 FCFA. En clair, les tarifs connaissent une augmentation de 1 000 à 2000 FCFA.

 La publication de cette nouvelle grille tarifaire suscite déjà une certaine indignation au sein du public. « C’est une erreur stratégique. Après la catastrophe d’Eséka (octobre 2016, NDLR), qui avait conduit à la suspension des activités de ce train, il aurait été intéressant de le relancer avec des tarifs d’appels, c’est-à-dire des coûts un peu plus bas », soutient un professionnel du marketing. « Voilà que le moyen de transport le moins cher au monde coûte plus cher que le bus au Cameroun », fait observer Stuart Goukem, au bas de la grille tarifaire postée sur la page Facebook de Camrail.

« Les Camerounais veulent que la durée du voyage soit réduite, vous êtes à 4h45 min. (…) Les Camerounais veulent voyager moins cher, vous êtes à 8 000 FCFA. Même si vous servez du caviar à bord, c’est cher », réagit l’influenceur Steve Fah.  « Mieux encore mon VIP de Finex (une compagnie de transport par autobus, NDLR), à 6 000 FCFA. Pas d’arrêt et le confort est garanti… », soutient Toumy Elame sur le même support.

En effet, depuis plus d’une décennie, des compagnies de transport interurbain ont lancé des offres VIP pour desservir par bus climatisés les villes de Yaoundé et de Douala, à des tarifs qui oscillent entre 6 000 et 10 000 FCFA. Ce qui, dans l’absolu, est bien plus compétitif que la nouvelle offre par train. Même si le train, lui, permet de débarquer dans le centre-ville de Douala, en évitant ainsi les interminables bouchons souvent observés à l’entrée de la capitale économique camerounaise.

Pour rappel, selon la convention de concession du chemin de fer au Cameroun, la gestion du fret et tous les investissements y afférents incombent à Camrail, filiale du logisticien français Bolloré ; tandis que la gestion du transport des personnes ainsi que les investissements subséquents sont du ressort de l’État du Cameroun.

BRM     

Lire aussi :

24-06-2021 - Le train express entre Yaoundé et Douala reprendra du service le 1er juillet 2021, sur instruction de Paul Biya

electricite-les-industries-demandent-a-eneo-340-mw-d-energie-supplementaire
  Des demandes de fourniture d’électricité déposées chez Eneo, distributeur exclusif de l’énergie électrique au Cameroun, il ressort que les...
le-port-de-douala-casse-les-prix-pour-le-pesage-des-marchandises-en-direction-de-la-rca-et-du-tchad
L’autorité portuaire de la place de Douala-Bonabéri (PAD), principale porte d’entrée des marchandises au Cameroun, vient de baisser les prix de pesage des...
route-soa-awae-esse-le-maitre-d-ouvrage-remonte-les-bretelles-a-bofas-remplacant-du-nigerian-atidolf-defaillant
Au cours d’une mission d’inspection exécutée le 22 juillet, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a remonté les bretelles à...
cacao-leger-flechissement-des-prix-dans-les-bassins-de-production-du-cameroun
Depuis le 22 juillet 2021, les prix moyens du kilogramme de fèves de cacao connaissent une légère baisse dans les bassins de production du pays. Selon le...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n111 Juillet Août 2021

La Grande Bretagne avance ses pions au Cameroun


Alamine Ousmane Mey : « 8% de croissance annuelle sur 10 ans est un objectif tout à fait réaliste »


Business in Cameroon n101: July August-2021

The UK makes strategic moves in Cameroon


Alamine Ousmane Mey: “8% yearly growth over 10 years is a realistic target

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev