logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Gestion publique

Impôts : le Cameroun collecte 1 597 milliards de FCFA à fin juillet 2022, soit une hausse de 23% sur un an

Impôts : le Cameroun collecte 1 597 milliards de FCFA à fin juillet 2022, soit une hausse de 23% sur un an

(Investir au Cameroun) - Entre janvier et juillet 2022, la direction générale des Impôts (DGI) du ministère des Finances a collecté une enveloppe globale de recettes de 1 597 milliards de FCFA, contre 1 298,9 milliards de FCFA au cours de la même période en 2021. Sur la base de ce chiffre révélé le 22 août 2022 à Yaoundé, au sortir de la réunion nationale de coordination mensuelle des services centraux et déconcentrés de la DGI, l’enveloppe des recettes fiscales du pays est en hausse de 23% en glissement annuel. Ce qui correspond à une augmentation de 298,1 milliards de FCFA en valeur absolue.

Cette performance de la DGI tient de la bonne mobilisation des recettes non pétrolières et de l’impôt sur les sociétés pétrolières. En effet, selon les données de l’administration fiscale, l’enveloppe collectée au titre de recettes non pétrolières connaît un accroissement de 13,1% en glissement annuel, passant de 1 157,2 milliards de FCFA à fin juillet 2021, à 1 309 milliards de FCFA au 31 juillet 2022.

Quant à l’impôt sur les sociétés pétrolières, l’enveloppe a littéralement explosé entre janvier et juillet 2022. Dans le détail, révèlent les chiffres de la DGI, l’enveloppe mobilisée au titre de cet impôt a culminé à 147,9 milliards de FCFA à fin juillet 2022, en hausse de 96,4 milliards de FCFA (+187%) par rapport aux 51,5 milliards de FCFA collectés au titre du même impôt à fin juillet 2021.

Innovations

Mieux, au cours des sept premiers mois de l’année courante, le fisc camerounais a dépassé tous ses objectifs de mobilisation de recettes. En effet, alors que la DGI s’était fixé un objectif de collecte de 1 278 milliards de FCFA au titre de recettes non pétrolières, c’est finalement une enveloppe de 1 309 milliards de FCFA qui a été mobilisée, en dépassement de 31 milliards de FCFA (+2,4). L’enveloppe de l’impôt sur les sociétés pétrolières, initialement projetée à 66,7 milliards de FCFA au départ, a finalement atteint 147,9 milliards de FCFA, soit un dépassement de 81,2 milliards de FCFA (+121,9%).

Avec ce rythme de mobilisation des recettes, la DGI s’achemine vers la réalisation, voire un dépassement de son objectif de mobilisation d’une enveloppe totale de 2 184,8 milliards de FCFA sur l’ensemble de l’année 2022. Selon les responsables de la DGI, cette bonne tenue dans la mobilisation des recettes est tributaire de plusieurs innovations.

Il s’agit, par exemple, de l’entrée en vigueur cette année de la taxe sur les transferts d’argent ; la fiscalisation des contribuables du nouveau régime des organismes à but non lucratif ; la poursuite de la mise en œuvre du paradigme de l’agent intégré, permettant d’élargir l’assiette et réduire la taille de l’informel, de faciliter la fiscalisation du plus grand nombre des opérateurs de ces secteurs et d’améliorer du rendement de la TVA ; la poursuite de la professionnalisation du contrôle fiscal à travers l’extension de l’exploitation de l’outil « Fusion » aux centres régionaux des impôts ; le recours systématique à l’expertise en matière de contrôle fiscal et le suivi automatisé de l’exécution des opérations de contrôle fiscal ; puis la généralisation en cours du télépaiement.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

15-07-2022 - Impôts : le Cameroun projette de collecter 1047 milliards de FCFA au 2nd semestre 2022

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev