logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Gestion publique

Le Cameroun compte sur la production locale pour réaliser un taux de croissance de 4,6% en 2023

Le Cameroun compte sur la production locale pour réaliser un taux de croissance de 4,6% en 2023

(Investir au Cameroun) - Le Cameroun table sur un taux de croissance de 4,6% en 2023, selon la récente circulaire relative à préparation du budget 2023, signée le 23 août dernier par le président de la République.

« Sous l’hypothèse d’une atténuation des effets de la crise ukrainienne, les projections tablent sur une croissance de 4,6% de l’économie camerounaise, dont 4,8% pour le secteur non pétrolier et 0,5% pour le secteur pétrolier. La croissance dans le secteur non pétrolier sera principalement boostée par la production locale, en liaison avec la poursuite de la mise en œuvre de la politique d’import-substitution », renseigne le texte présidentiel.

Dans le même document, beaucoup de mesures sont d’ailleurs prescrites pour le développement de la production locale. On peut notamment citer la priorisation du made in Cameroun dans l’acquisition par l’administration des biens en bois, la suppression des exonérations fiscales sur les produits importés pouvant être fabriqués localement.

Cette prévision de croissance est de 0,6% supérieur aux projections de 2022. Pour cette année, le pays table sur une croissance de 4%. L’année dernière, le pays a réalisé un taux de croissance estimé à 3,6%.

S.A.

Lire aussi :

25-08-2022-Commande publique : la priorisation du made in Cameroun dans l’acquisition des biens en bois attendue dès 2023

24-08-2022-Importations : Paul Biya donne son OK pour la suppression des exonérations afin d’encourager la production locale

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev