logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Gestion publique

Contrebande : la douane camerounaise saisit plus de 1 600 téléphones importés à la place des dattes et de la kola

Contrebande : la douane camerounaise saisit plus de 1 600 téléphones importés à la place des dattes et de la kola

(Investir au Cameroun) - Entre le 27 et le 28 août 2022, les agents de la douane camerounaise, déployés dans le cadre de l’opération Halte au commerce illicite (Halcomi), ont saisi une cargaison de 1 640 téléphones portables de contrebande, sur la route Garoua-Ngaoundéré, dans la partie septentrionale du pays. Selon les douaniers, les documents présentés par les contrebandiers indiquaient plutôt une cargaison de dattes fraîches et de noix de kola.

Selon les statistiques douanières, en raison de la contrebande, le Cameroun encaisse seulement environ un milliard de FCFA de recettes sur le potentiel de 13 milliards de FCFA auquel correspondent les 4 millions de téléphones portables entrant dans le pays chaque année.

Afin de combattre la contrebande autour de ces équipements, le gouvernement a tenté, à compter du 15 octobre 2020, d’instaurer un système de collecte numérique des droits de douane sur les téléphones portables et les tablettes. Ce système imposait aux opérateurs de mobile de se connecter à une plateforme numérique conçue par la société Arintech, afin de permettre le prélèvement des droits de douane sur les terminaux, en le défalquant sur le crédit de communication du propriétaire.

Mais, face aux réserves émises par les opérateurs de mobile (caractéristiques techniques limitées de la plateforme, gestion des données personnelles, légalité du moyen de paiement, perte projetée du chiffre d’affaires du fait de la déconnexion automatique des clients rechignant à payer les droits de douane pour leur terminal…), et la grogne populaire née de ce projet visant pratiquement à transférer le paiement des droits de douane sur les terminaux aux utilisateurs, le gouvernement a dû surseoir à sa réforme.  

BRM

Lire aussi :

03-11-2021 - La douane camerounaise saisit une cargaison de plus de 10 500 téléphones portables de contrebande provenant du Nigeria

14-10-2020 - Grâce à la collecte numérique, le Cameroun espère multiplier les droits de douane sur les téléphones de 2500% en un an

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev