logoIC
Yaoundé - 14 juillet 2020 -
Gouvernance

Le Trésor public camerounais envisage « d’agir comme une banque » pour les seuls agents publics payés par bons de caisse

Le Trésor public camerounais envisage « d’agir comme une banque » pour les seuls agents publics payés par bons de caisse

(Investir au Cameroun) - A la suite d’un article d’Investir au Cameroun annonçant que « le Cameroun envisage de se passer des banques pour le paiement des salaires des agents publics », le ministère des Finances (Minfi) a tenu à apporter des précisions sur son projet de modernisation du paiement des salaires. Selon cette administration, l’annonce de son directeur de la comptabilité publique, sur le sujet, concerne les seuls agents publics aujourd’hui payés par bons de caisse. 

Interrogé sur « les prochains chantiers » après le comptage physique du personnel de l’État, les virements individualisés et la dématérialisation des bons de caisse, Achille Nestor Basahag a indiqué que « dans le moyen terme, nous aimerions voir le Trésor public agir comme une banque à travers l’introduction des cartes pour la perception des salaires ».

« Il n’est pas impossible que dans un proche avenir, nous puissions désormais charger le salaire des agents dans leur carte avec des terminaux installés à différents postes comptables du Trésor. C’est la cible vers laquelle nous sommes en train de cheminer. Elle sera matérialisée par l’introduction de la monétique comme moyen de paiement des salariés de l’État », a conclu le haut fonctionnaire, sans plus.

Le personnel de l’État touchant par bon de caisse représente la catégorie d’agents publics dont les salaires ne sont pas virés dans les institutions financières. D’un effectif de 146 000 salariés, cette catégorie représente, selon le directeur de la comptabilité publique, « le tiers de la masse salariale des agents de l’État ».

Selon, la même source, plus de 20% des agents payés par bons de caisse gagnent plus de 100 000 FCFA par mois. D’après la réglementation, leurs rémunérations devraient, de ce fait, être virées dans un établissement bancaire. La dématérialisation du paiement de salaires par bons de caisse a donc aussi pour objectif d’identifier ces hors-la-loi.

Cette opération se situe dans la continuité des mesures d’assainissement du fichier solde de l’État engagé en 2018. Une initiative qui permet aujourd’hui à l’État d’économiser, selon les chiffres du Minfi, 3 milliards de FCFA par mois. 

Aboudi Ottou

face-aux-pressions-l-electricien-camerounais-eneo-suspend-a-la-methode-d-estimation-des-consommations-des-clients
Dans une lettre adressée à ses clients le 12 juillet 2020, la société Eneo, concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, annonce que...
les-six-etats-de-la-cemac-ont-leve-262-3-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-au-mois-de-mars-2020
Dans son bulletin du marché monétaire, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, la...
ethiopian-airlines-devient-la-3e-compagnie-autorisee-a-reprendre-ses-vols-au-depart-et-a-destination-du-cameroun
« Ethiopian Airlines est (…) heureuse d’annoncer la reprise ses vols vers des destinations ouvertes à travers le monde, au départ de Douala et Yaoundé,...
le-cameroun-le-congo-le-gabon-et-le-tchad-decrochent-des-financements-de-155-milliards-de-fcfa-a-la-bdeac
155,05 milliards de FCFA. C’est le montant global des financements que la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’octroyer...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev