logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Politique

Visite de Macron à Yaoundé : sécurité alimentaire, reconstruction, démocratie, climat… au menu

Visite de Macron à Yaoundé : sécurité alimentaire, reconstruction, démocratie, climat… au menu

(Investir au Cameroun) - Selon le programme officiel, le président français, Emmanuel Macron, arrivera dans la soirée du 25 juillet 2022 au Cameroun pour la première étape de sa tournée sur le continent depuis sa récente réélection en mai dernier. Une rencontre avec le président Paul Biya et une conférence de presse conjointe sont prévues.

À la fin de son précédent mandat, le président français avait organisé un nouveau format de son sommet Afrique France, en rencontrant ce qui a été qualifié de « nouvelles forces vives de l’Afrique ». Durant son séjour camerounais, le président Macron, en marge des autorités du pays, rencontrera les représentants locaux de ces « nouveaux interlocuteurs » que la France s’est choisis sur le continent. Il échangera avec ces derniers sur les enjeux climatiques et la démocratie participative locale. Il est aussi prévu une conférence-débat sur la sécurité alimentaire et le rôle du secteur privé.

La communication autour de l’événement reste assez peu ouverte et on a de la peine à identifier les enjeux officiels de cette visite d’État. D’après la presse hexagonale, qui cite l’Élysée, Emmanuel Macron devrait évoquer les possibilités d’investissement dans l’agriculture au Cameroun grâce à l’initiative Food & Agriculture Resilience Mission (FARM) qui vise la sécurité alimentaire des pays les plus vulnérables. « De cette visite du président Macron, le Cameroun est en droit d’attendre un appui pour la reconstruction du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, et de l’Extrême-Nord et au renforcement du processus de décentralisation », affirme pour sa part la présidence de la République du Cameroun.

Le président Macron avait promis une rupture avec le système de relations qui a prévalu entre la France et ses anciennes colonies d’Afrique subsaharienne après les indépendances. Parmi les actes qui ont marqué l’actualité, il y a la révision des accords de coopération monétaire avec la zone UEMOA. Mais ces changements ne semblent pas suffisants pour faire reculer un sentiment anti-français qui s’étend dans une part non négligeable des opinions publiques dans cette sous-région.

Enjeux géopolitiques

Les points de discussion ne manqueront donc pas avec son homologue camerounais. Après le départ forcé du Mali, la France se redéploie militairement sur de nouveaux pays, notamment le Bénin, le Niger et surtout le Tchad. Alors qu’en République centrafricaine ses positions sont contestées par la Russie.

Le Cameroun, première puissance économique de la zone Cemac et passage logistique obligé pour des pays comme le Tchad et la RCA, reste un interlocuteur stratégique. Et même si le pays connait certaines tensions sur le plan politique et doit subir une double crise sécuritaire, celle héritée de la déstabilisation du Sahel et celle que lui impose des groupes armés dans ses régions anglophones, ses dirigeants parviennent, malgré de faibles ressources, à contenir les violences.

Mais Emmanuel Macron est aussi le président des Français de l’étranger. Pour ceux qui entreprennent au Cameroun, il y a une nécessité de progresser et de reconquérir des terrains économiques désormais contrôlés par les Chinois, les Britanniques, mais aussi des Camerounais de plus en plus dynamiques.

Le Cameroun semble donc être le lieu idéal, pour lancer ce dialogue constructif sur la réforme effective des relations entre Paris et ses anciens territoires coloniaux. Au-delà des défis politiques ou de gouvernance, largement mis en avant par les médias français, les autorités de ce pays seront parvenues, au fil des années, à construire un environnement où plusieurs catégories d’acteurs économiques trouvent leurs intérêts.

Idriss Linge

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev