logoIC
Yaoundé - 21 novembre 2019 -
Hydrocarbures

Les ventes de gaz du Cameroun tardent à tenir la promesse des fleurs

Les ventes de gaz du Cameroun tardent à tenir la promesse des fleurs

(Investir au Cameroun) - La plupart des analystes (Fonds monétaire international, agences de notation…) reconnaissent que le début de commercialisation du gaz naturel liquéfié se présente pour le Cameroun comme une solide alternative au pétrole dont les volumes et les prix sont en baisse. Cette prédiction ne s’est pas encore confirmée au regard des volumes d’hydrocarbures vendus pour le compte de l’État au cours du premier semestre 2019.

À 312 milliards de FCFA, les ventes de pétrole pour le compte de l’État du Cameroun ont connu une augmentation de 34,3% sur les six premiers mois de l’année en cours, en comparaison aux 232,2 milliards de FCFA de ventes sur la même période en 2018. La hausse des volumes vendus, et l’appréciation du dollar, la devise sous laquelle est commercialisé ce produit, ont permis de limiter les effets de la baisse des cours mondiaux du brut, qui s’est poursuivie cette année.

Dans le même temps, les ventes de gaz naturel liquéfié au profit de l’État ont atteint 41 milliards sur la même période, une hausse de 136% comparée aux ventes du premier semestre de 2018 (17,3 milliards de FCFA). Mais il y a deux éléments essentiels. Déjà en 2018, aucune vente de gaz n’a été enregistrée par l’intermédiaire du trader retenu, Gazprom, au cours du premier trimestre. Aussi, bien qu’en hausse, la part des revenus gaziers qui reviennent à l’État du Cameroun ne représente que 29,3% du total des ventes de cette ressource au cours du premier semestre 2019.

Les chiffres en fin d’année devraient permettre de revoir l’analyse sur les dynamiques de contribution de ce secteur aux ressources budgétaires du pays. Au stade actuel, les ventes des hydrocarbures au nom de l’État du Cameroun se sont élevées à un peu plus de 353 milliards de FCFA.

Mais une série de dépenses associatives et d’engagements gaziers n’ont permis à l’administration de recevoir que 237 milliards de FCFA, même si ce montant est en hausse de 53,3%, par rapport aux transferts reçus par le gouvernement du secteur des hydrocarbures au premier semestre de 2018.

Idriss Linge

kiro-o-games-la-start-up-camerounaise-de-jeux-video-atteint-le-cap-de-600-000-dollars-de-souscriptions
Kiro’o Games, le premier studio de jeux vidéo en Afrique francophone créer par une start-up camerounaise, va de succès en succès. Après l’ouverture, le 4...
vivian-loss-sanmartin-il-y-a-de-nombreux-secteurs-dans-lesquels-le-bresil-peut-apporter-son-expertise-au-cameroun
L’ambassadeur du Brésil au Cameroun explore les pistes d’une coopération gagnant-gagnant avec son pays, notamment en matière de développement de...
le-cameroun-se-dote-d-outils-technologiques-pour-tracer-produits-manufactures-dont-les-vins-et-spiritueux
Le ministère du Commerce informe que les équipes de la Brigade nationale de contrôle et de la répression des fraudes viennent de recevoir des smartphones...
nouvelle-hausse-du-prix-du-cacao-camerounais-a-1250-fcfa-le-kilogramme
Les producteurs de cacao au Cameroun semblent surfer sur une vague. Selon les données que vient de révéler le Système d’information des filières (SIF),...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n91: Novembre 2019

Le poids croissant des banques marocaines au Cameroun


Le Made in Cameroon progresse dans les supermarchés


Business in Cameroon n81: November 2019

The growing weight of Moroccan banks in Cameroon


Made in Cameroon products gradually take over supermarkets

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev