logoIC
Yaoundé - 20 mars 2019 -
Industrie

Au Cameroun, le barrage de Lom Pangar a permis d’augmenter les capacités de production d’environ 200 MW, selon la Banque mondiale

Au Cameroun, le barrage de Lom Pangar a permis d’augmenter les capacités de production d’environ 200 MW, selon la Banque mondiale

(Investir au Cameroun) - Le 28 février 2019, en signant avec le gouvernement camerounais deux nouvelles conventions de financement, Elisabeth Huybens (photo), la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun, est revenue sur les retombées du barrage de Lom Pangar, mis en eau en septembre 2015 dans la région de l’Est du pays.

« Le projet de barrage de Lom Pangar, déjà opérationnel, a permis la régulation des fluctuations saisonnières du débit de la Sanaga et, par ce fait, l’augmentation de la capacité de génération pour environ 200 MW », a-t-elle indiqué.

Avant de poursuivre : « l'effet régulateur du barrage de Lom Pangar a également rendu possible le développement du projet hydroélectrique de Nachtigal de 420 MW, un investissement de 1,4 milliard de dollars US, réalisé dans le cadre d'un partenariat public-privé ». 

Avec sa retenue d’une capacité de 6 milliards de mètres cubes d’eau, le barrage de Lom Pangar a effectivement été construit pour permettre de régulariser les débits en amont de la Sanaga, le fleuve qui abrite 75% du potentiel hydro-électrique du Cameroun.

Selon les experts, cette régularisation des débits permet non seulement de doper les capacités de production des centrales d’Edéa et de Songloulou, sans investissements additionnels, mais aussi de rendre possible la réalisation d’autres projets de construction d’infrastructures hydroélectriques sur la Sanaga.

BRM

Lire aussi:

23-06-2017 - Grâce au barrage de Lom Pangar, le Cameroun vient de traverser « l’étiage le plus calme depuis 10 ans », selon l’électricien Eneo

20-11-2018 - La réhabilitation de la voie d’accès au barrage de Lom Pangar devient une urgence, pour la bonne conduite des travaux de construction de l’usine de 30 MW

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n83: Mars 2019

La douloureuse facture des importations

Parole d’expert : le point sur le secteur agricole camerounais



Business in Cameroon n73: March 2019

A heavy import bill

An expert review of Cameroon’s agricultural sector


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev