logoIC
Yaoundé - 25 mars 2019 -
Infrastructures

La réhabilitation de la voie d’accès au barrage de Lom Pangar devient une urgence, pour la bonne conduite des travaux de construction de l’usine de 30 MW

La réhabilitation de la voie d’accès au barrage de Lom Pangar devient une urgence, pour la bonne conduite des travaux de construction de l’usine de 30 MW

(Investir au Cameroun) - Se rendre sur le site du barrage de Lom Pangar, dans la région de l’Est du Cameroun, est devenu un petit parcours du combattant, à cause de la dégradation avancée de la route entre Belabo et Lom Pangar, longue d’un peu plus de 80 kilomètres.

« Il faut non seulement réhabiliter cette route Belabo-Lom Pangar, mais aussi penser à la bitumer. On ne peut pas avoir un ouvrage aussi important pour notre pays comme le barrage de Lom Pangar, avec une voie d’accès aussi médiocre.», a déclaré Théodore Nsangou (photo), le directeur général (Dg) d’Electricity Development Corporation (EDC), l’entreprise de patrimoine du secteur de l’électricité au Cameroun. C’était le 19 novembre 2018, au cours d’une visite du barrage de Lom Pangar par une délégation de la Banque européenne de d’investissements (BEI).

A en croire le Dg d’EDC, la réhabilitation de la voie d’accès au plus grand barrage de retenue du pays est d’autant plus urgente que les travaux de construction de l’usine de pied de cette infrastructure énergétique, d’une capacité de production de 30 MW, pourrait s’en trouver impactée. «Nous démarrerons la construction de l’usine dans les prochains jours, et il va falloir absolument réhabiliter cette route, pour que le matériel puisse être transporté.», précise-t-il. 

Aussi, le Dg d’EDC compte-t-il sur le gouvernement camerounais et les autres utilisateurs de cette route, tels que la société Cotco (gérant du pipeline Tchad-Cameroun) ou encore les entreprises forestières, qui ont le plus dégradé cette route avec leurs grumiers ; pour pouvoir mobiliser l’enveloppe d’environ un milliard de francs Cfa nécessaire à la réalisation des travaux de réhabilitation de la route Belabo-Lom Pangar.

BRM

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n83: Mars 2019

La douloureuse facture des importations

Parole d’expert : le point sur le secteur agricole camerounais



Business in Cameroon n73: March 2019

A heavy import bill

An expert review of Cameroon’s agricultural sector


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev