logoIC
Yaoundé - 14 juillet 2020 -
Investir au Cameroun

Le Cameroun met en place un nouveau mécanisme de décaissement des financements extérieurs

Le Cameroun met en place un nouveau mécanisme de décaissement des financements extérieurs

(Investir au Cameroun) - Le ministère des Finances (Minfi) informe qu’en vue de maîtriser le plafond des décaissements sur financements extérieurs défini dans la loi de finances du Cameroun, une plateforme de régulation des appels de fonds et de réconciliation des données sur les décaissements des financements extérieurs (Finex) est mise en place au ministère en charge de l’Économie (Minepat). Les appels de fonds ainsi validés par le comité sont exécutés par la Caisse autonome d’amortissement (CAA).

En matière de paiement des dépenses sur ressources extérieures ou sur ressources internes (fonds de contrepartie), la CAA joue le rôle de comptable public. À ce titre, elle procède aux contrôles sur pièces nécessaires au paiement. Les contrôles des réalisations physiques relèvent des services techniques compétents du ministère des marchés publics (Minmap), du Minepat et du Minfi.

En outre, les décomptes générés dans le cadre de l’exécution des projets sur financement extérieur sont transmis à la diligence du maître d’ouvrage, à la CAA pour prise en charge (appel de fonds). Pour des besoins d’examen et de régulation des décaissements, une fiche synthétique adossée à la liasse de dépense est transmise au Minepat, à l’attention du directeur général de l’économie et de la programmation des investissements publics, coordonnateur du comité Finex. Sur la base de cette fiche synthétique, la plateforme valide ou non l’appel de fonds.

Les coordonnateurs, bailleurs, et cocontractants de l’administration sont chacun, en ce qui le concerne, tenus d’informer les ministres chargés de l’économie et des finances, de tout décaissement effectué dans le cadre d’un projet à financement extérieur dans lequel ils interviennent.

À travers ce nouveau mécanisme, le gouvernement camerounais a l’intention de réduire le volume des soldes engagés non décaissés, estimés par la CAA à plus de 5 000 milliards FCFA. Le Comité national de la dette publique pour sa part, a identifié des projets de plus de quatre ans soumis aux soldes engagés non décaissés, d’une valeur d’environ 1 000 milliards FCFA.

SA

face-aux-pressions-l-electricien-camerounais-eneo-suspend-a-la-methode-d-estimation-des-consommations-des-clients
Dans une lettre adressée à ses clients le 12 juillet 2020, la société Eneo, concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, annonce que...
les-six-etats-de-la-cemac-ont-leve-262-3-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-au-mois-de-mars-2020
Dans son bulletin du marché monétaire, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, la...
ethiopian-airlines-devient-la-3e-compagnie-autorisee-a-reprendre-ses-vols-au-depart-et-a-destination-du-cameroun
« Ethiopian Airlines est (…) heureuse d’annoncer la reprise ses vols vers des destinations ouvertes à travers le monde, au départ de Douala et Yaoundé,...
le-cameroun-le-congo-le-gabon-et-le-tchad-decrochent-des-financements-de-155-milliards-de-fcfa-a-la-bdeac
155,05 milliards de FCFA. C’est le montant global des financements que la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’octroyer...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev