logoIC
Yaoundé - 26 septembre 2021 -
Mines

L’Indien KEC décroche un marché de 30,5 milliards de FCFA pour construire une ligne électrique de 400 kV au Cameroun

L’Indien KEC décroche un marché de 30,5 milliards de FCFA pour construire une ligne électrique de 400 kV au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le directeur général de la Société nationale de transport d’électricité (Sonatrel), Victor Mbemi Nyaknga, vient de publier l’avis d’attribution du marché de conception, fourniture et montage d’une ligne électrique de 400 kV à la société indienne KEC International Limited.

Pour un montant de 30,5 milliards de FCFA, la société indienne va donc construire une ligne électrique partant d’Edéa dans le Littoral du pays pour Nyom II, une banlieue de la capitale Yaoundé. KEC a remporté ce marché devant les Chinois TBEA, China International Water & Electric Corps, Synohydro ou encore un autre indien Transaillighting, dont les offres ont été les unes, rejetées et les autres insuffisantes.

Selon la Sonatrel, cette ligne de 400 kV viendra « renforcer les réseaux de transport d’électricité dans la capitale du pays ». Car, jusqu’ici, Yaoundé est souvent victime des délestages électriques du fait de la vétusté des infrastructures de transport et de l’absence de ligne de secours. La durée des travaux est de 12 mois. Ce qui signifie qu’ils devraient être achevés au plus tard en 2022.

Les sources de financement de ce projet ne sont pas précisées. Mais il faut noter que le 5 juillet 2017, Louis Paul Motaze, alors ministre de l’Économie, et le directeur des opérations de la Deutsche Bank Espagne, Antonio Navarro Escabias, ont signé à Yaoundé, trois conventions de crédit d’un montant total de 30 milliards de FCFA pour la construction d’une ligne de 400 kV de transport d’électricité reliant Edéa à Yaoundé au poste de Nyom et d’une boucle électrique en lignes de haute tension de 90 kV dans capitale camerounaise.

La première convention de crédit commercial portait sur un montant de 13 193 282,05 euros, soit environ 8,6 milliards de FCFA, pour la couverture à 100% des primes d’assurances, ainsi que d’autres dépenses non couvertes du projet. Le second crédit portait sur une somme de 17 890 158,95 euros, soit environ 11,74 milliards FCFA. C’est un crédit acheteur garanti par l’Agence espagnole de garantie des crédits à l’exportation (Cesce). La dernière convention fixée à 15 000 000 euros, soit environ 9,84 milliards FCFA, était garantie par l’Agence belge de crédit à l’exportation (Credendo).

Sylvain Andzongo

Lire aussi:

06-07-2017-Le Cameroun et la Deutsche Bank finalisent un crédit de 30 milliards FCFA pour renforcer le transport d’électricité

le-cameroun-veut-lever-275-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-des-titres-publics-de-la-beac-au-4e-trimestre-2021
Au cours du 4è trimestre 2021, le Trésor public camerounais va émettre sur le marché de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), des titres...
10-milliards-de-fcfa-injectes-dans-88-plans-d-affaires-du-projet-de-developpement-de-l-elevage-a-fin-septembre-2021
Le Projet de développement de l’élevage (Prodel), financé en grande partie par la Banque mondiale (BM), vient de publier son bilan d’activités au cours...
vers-la-mise-de-clusters-filiere-banane-plantain-et-piscicole-autour-de-la-ville-industrialo-portuaire-de-kribi
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Ceinture agricole » autour de Kribi, ville au Sud-Cameroun abritant un complexe...
au-cameroun-les-exportations-du-gaz-naturel-liquefie-regressent-de-4-7-a-fin-juin-2021
Les exportations du gaz naturel liquéfié (GNL) effectuées par le Cameroun entre janvier et juin 2021 ont culminé à 591 974 tonnes, révèle l’Institut...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev