logoIC
Yaoundé - 06 avril 2020 -
Mines

Le Français Eramet décroche des permis de recherches sur un bloc rutilifère de 500 000 tonnes au Cameroun

Le Français Eramet décroche des permis de recherches sur un bloc rutilifère de 500 000 tonnes au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le ministre des Mines, Gabriel Dodo Ndoke, a signé pour le compte du gouvernement, le cahier de charges relatif aux travaux de recherches de la société Eramet Cameroun sur le bloc rutilifère d’Akonolinga (près de 500 000 tonnes), dans la région du Centre.

D’une durée de trois ans, ces travaux vont permettre aux équipes du groupe minier de réaliser les travaux de terrain et les études de faisabilité nécessaires à l’obtention d’une convention minière d’exploitation. Car, indique le ministère des Mines, les permis situés dans la région Centre du Cameroun ont fait l’objet par le passé de campagnes préliminaires d’exploration minière qui ont identifié un fort potentiel en rutile. C’est un minéral titanifère de sables minéralisés utilisé essentiellement dans la production de pigments.

Le groupe Eramet, un des leaders mondiaux des métaux d’alliages (notamment le manganèse et le nickel) et de la métallurgie, a obtenu des permis de recherches sur le bloc rutilifère d’Akonolinga à l’issue d’une procédure d’appel d’offres lancée en septembre 2018. Il a ainsi décroché ce contrat devant BWA Group, dont le siège se trouve à Lisbonne au Portugal.

Le rutile est connu au Cameroun depuis le début du siècle. Mais il n’a été exploité qu’entre 1935 et 1955. Selon le ministère camerounais des Mines, la production totale de rutile recensée depuis le temps est de près de 15 000 tonnes avec une exploitation essentiellement artisanale. Pourtant, le Cameroun estime son potentiel rutilifère à 2 849 000 tonnes. Ce qui fait du pays, la deuxième réserve mondiale en rutile, juste derrière la Sierra Leone.

SA

au-2e-trimestre-2020-le-cameroun-ambitionne-de-mobiliser-290-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire
Entre avril et juin 2020, le Trésor public camerounais entend lever sur le marché des titres publics de la Beac, une enveloppe totale de 290 milliards de...
misant-sur-une-fin-de-la-pandemie-du-covid-19-en-juillet-le-cameroun-reporte-la-fiac-en-octobre-2020
La pandémie du coronavirus (Covid-19) qui sévit depuis le mois de mars au Cameroun pourrait encore durer au moins pendant une période de trois mois. Cette...
en-mars-2020-les-exportations-de-la-banane-camerounaise-chutent-de-plus-6000-tonnes
Au cours du mois de mars 2020, les deux producteurs de bananes encore en activité sur le marché camerounais ont exporté une cargaison totale de 13 891...
apres-la-fausse-chloroquine-le-lanacome-alerte-contre-la-circulation-de-l-alcool-a-90-douteux-au-cameroun
De nombreux Camerounais véreux semblent déterminés à tirer grand profit de la crise du Coronavirus qui sévit au Cameroun et dans les autres pays du monde....

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n95 Mars 2020

Minim Martap« Peut-être la meilleure bauxite au monde à ce jour »


La nécessaire réforme des entreprises publiques camerounaises


Business in Cameroon n85: March 2020

Minim Martap«It might be the best bauxite ever at the moment»


The necessary reform of Cameroonian public firms

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev