logoIC
Yaoundé - 20 octobre 2020 -
Mines

En 2019, le Cameroun a exporté un peu plus de 654 carats de diamants par le circuit formel

En 2019, le Cameroun a exporté un peu plus de 654 carats de diamants par le circuit formel

(Investir au Cameroun) - Selon le secrétariat permanent national du processus de Kimberley, qui a tenu une session ordinaire de son comité de suivi le 28 décembre 2019 dans la capitale camerounaise, les exploitants miniers artisanaux en activité dans le pays ont exporté 654,6 carats de diamants au cours de l’année 2019.

Ces exportations ont été rendues possibles, apprend-on officiellement, grâce à la délivrance aux opérateurs de sept certificats, ce qui a généré des recettes d’un peu plus de 45 millions de FCFA.

Cependant, souffle-t-on au sein du secrétariat permanent national du processus de Kimberley, ces exportations ne reflètent pas le potentiel réel du pays, puisque d’importantes quantités de diamants camerounais continuent d’échapper aux circuits d’exportation formels.

Pour preuve, alors que 654 carats ont été exportés, le secrétariat permanent national du processus de Kimberley révèle qu’il a pu tracer, tout au long de l’année 2019, une production d’un peu plus de 1595 carats de diamant.

Une bonne partie de la production ainsi tracée a bien pu terminer son parcours dans les circuits informels, généralement entretenus par les trafiquants qui écument les champs miniers de la région de l’Est du pays, principal bassin de production des minerais au Cameroun.   

Pour rappel, le processus de Kimberley est un mécanisme international permettant de tracer les diamants commercialisés dans le monde, afin d’éviter que ces pierres précieuses servent à financer des guerres dans divers foyers de tension sur la planète.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

10-08-2017 - Cameroun : une cargaison de diamants d’une valeur de plus d’un demi-milliard de FCfa saisie à l’aéroport de Douala

07-01-2019 - Un peu plus de 1 791 carats de diamants produits au Cameroun en 2018

grace-a-un-nouveau-logiciel-de-gestion-le-port-de-kribi-va-accelerer-la-dematerialisees-des-procedures
Le Port de Kribi (PAK), située dans le Sud du Cameroun, se préparer à utiliser « SIP », un logiciel de gestion automatisée des opérations...
avant-son-report-la-collecte-numerique-de-la-taxe-sur-les-telephones-a-donne-des-idees-aux-speculateurs-a-yaounde
Avant que la présidence de la République ne prescrive le report de la collecte numérique de la taxe douanière sur les téléphones, le 19 octobre, des...
la-branche-banques-et-services-financiers-a-ete-le-moteur-de-la-croissance-dans-le-tertiaire-au-cameroun-en-2019
Selon les comptes nationaux 2019 que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS), les activités dans le secteur tertiaire au...
marche-monetaire-le-cameroun-tente-de-mobiliser-35-milliards-de-fcfa-a-travers-un-nouvel-emprunt-a-10-ans-de-maturite
Le Trésor public camerounais va procéder, le 21 octobre 2020, à une émission d’obligations du Trésor assimilables (OTA) à 10 ans de maturité sur le marché...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n102 Octobre 2020

Financement participatif Une solution pour les jeunes entrepreneurs


Serge Esso, le lobbyiste qui monte


Business in Cameroon n92: October-2020

Crowfunding A solution for young entrepreneurs


Serge Esso, rising lobbyist

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev