logoIC
Yaoundé - 13 juin 2021 -
Mines

Les Émirats arabes unis et la Belgique sont les principales destinations des diamants camerounais (Beac)

Les Émirats arabes unis et la Belgique sont les principales destinations des diamants camerounais (Beac)

(Investir au Cameroun) - Bien qu’il soit encore un très petit producteur de diamants à l’échelle mondiale, en attendant la mise en exploitation des gisements qu’il abrite, le Cameroun est déjà présent sur le marché international de ces pierres précieuses. Selon la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), les pierres en provenance du Cameroun trouvent particulièrement grâce aux yeux des diamantaires émiratis et belges.

Par exemple, révèle la Beac dans une récente note sur le marché du diamant dans le monde, « en 2018, le Cameroun a exporté vers les Émirats arabes unis (55,31%), la Belgique (40,95%) et la Suisse (3,73%) ». Ainsi donc, sur la base de ces données de la banque centrale des États de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), au cours de l’année 2018, plus de 96% des diamants exportés par le Cameroun ont été écoulés aux Émirats arabes unis et en Belgique.

L’empreinte de cet émirat pétrolier du golfe Persique sur le commerce du diamant avec le Cameroun peut s’expliquer par l’explosion, depuis quelques années, des échanges commerciaux avec Dubaï. En effet, la principale ville des Émirats arabes unis, devenue une sorte d’usine géante pour le continent africain, est l’une des destinations privilégiées des commerçants camerounais. L’accord de transport aérien signé entre les deux pays en mars 2019 devrait d’ailleurs contribuer à booster ces échanges, y compris en ce qui concerne le commerce du diamant, dont la production nationale est encore infime.

L’espoir qui vient de Mobilong…

Par exemple, selon le secrétariat permanent national du suivi du processus de Kimberly, mécanisme international permettant de surveiller le commerce du diamant dans le monde, afin que ces pierres ne servent pas à financer des guerres comme par le passé, le Cameroun a pu tracer 2 438 carats de diamants tout au long de l’année 2020. Cette production officielle, à laquelle il faut cependant ajouter les pierres qui continuent d’être écoulées dans des circuits informels, devrait être décuplée lorsque le Cameroun mettra en exploitation des gisements identifiés sur son territoire.

Il s’agit, par exemple, du gisement de Mobilong, situé dans la région forestière et minière de l’Est, que les experts ayant conduit les premières explorations présentent d’ores et déjà comme un gisement « de niveau mondial ». Selon les autorités camerounaises, la réévaluation du potentiel de ce gisement est en cours. Cette opération devrait permettre de s’accorder définitivement sur le potentiel réel de ce gisement qui est sujet à polémique depuis 2010, après les révélations de la firme coréenne C&K Mining, qui l’a exploré à partir de 2006.

En effet, C&K Mining qui a, depuis fin 2014, cédé ses actifs sur le projet Mobilong à un investisseur sino-américain, a été accusé d’avoir surévalué le potentiel de ce gisement diamantifère (736 millions de carats dans un premier temps, soit 5 fois la production mondiale), alors présenté comme étant le plus important au monde.

 Mais, il va finalement s’avérer que cette surévaluation avait été faite uniquement à des fins de spéculation boursière (après l’annonce, le titre C&K Mining avait grimpé sur la bourse de Séoul, multipliant son cours par 4,6 en seulement 16 jours), puisqu’une seconde évaluation du même explorateur ramènera le potentiel du gisement de diamant de Mobilong à 420 millions de carats, bien que sa partie conglomératique n’ait pas encore connu de véritable évaluation.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

23-09-2016 - Le Cameroun a doublé sa production de diamants bruts en 2015, à environ 6000 carats

16-05-2016 - Cameroun : la réévaluation du potentiel du gisement de diamant de Mobilong a été déclenchée

telecoms-le-cameroun-prepare-l-audite-l-operateur-public-camtel
  Le président de la Commission technique de réhabilitation (CTR) des entreprises du secteur public et parapublic, Martial Valery Zang, a publié ce...
la-snh-va-fournir-du-gaz-a-l-usine-de-production-de-carreaux-en-ceramiques-du-chinois-keda-basee-a-bipaga
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) vient de lancer un appel d’offres relatif à la maîtrise d’œuvre complète de la construction de son gazoduc à...
le-cameroun-importera-finalement-120-000-t-d-huile-de-palme-en-2021-du-fait-de-l-insuffisance-de-la-production-locale
Le gouvernement camerounais examine actuellement une requête formulée par le Comité de régulation de la filière des oléagineux, en vue d’une autorisation...
au-cameroun-les-communes-rechignent-a-faire-la-lumiere-sur-l-utilisation-des-fonds-pour-la-lutte-contre-le-covid-19
Les collectivités territoriales décentralisées du Cameroun montrent très peu d’empressement à transmettre à leur ministère de tutelle, les comptes...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n110 Mai 2021

Ces start-ups camerounaises qui lèvent des milliards


Agro-industrie et droits fonciers


Business in Cameroon n100: May-2021

These Cameroonian startups raise billions


Agro-industry and land rights

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev