logoIC
Yaoundé - 30 novembre 2020 -
Mines

Sundance résilie son contrat avec le Chinois AustSino et plonge davantage le projet minier de Mbalam dans l’impasse

Sundance résilie son contrat avec le Chinois AustSino et plonge davantage le projet minier de Mbalam dans l’impasse

(Investir au Cameroun) - Avant le terme du moratoire fixé au 30 novembre 2020, dont les parties ont convenu pour finaliser leur accord sur le projet minier de Mbalam-Nabeba, écartelé entre le Cameroun et le Congo, la junior-minière australienne Sundance Resources a annoncé ce 12 novembre 2020 la résiliation de son accord avec la firme chinoise AustSino.

 « Comme annoncé le 30 septembre 2020 et à la demande d’AustSino, la date de fin de l’accord de Sundance avait été prolongée sous condition, au 30 novembre 2020. La lettre de prolongation finale permettait à Sundance de résilier le contrat avec un préavis de cinq jours ouvrables à compter du 2 novembre 2020 si, à cette date, AustSino n’avait pas convoqué une assemblée générale de ses actionnaires pour examiner et approuver les transactions au titre du contrat de Sundance. AustSino n’a pas convoqué l’assemblée générale requise (…) avant le 30 novembre 2020 », explique la firme australienne dans un communiqué officiel. Avant de conclure : « en conséquence, le 4 novembre 2020, Sundance a donné à AustSino un préavis de cinq jours ouvrables pour convoquer une assemblée générale, faute de quoi l’accord serait résilié. Comme AustSino n’a pas convoqué l’assemblée générale requise, Sundance a résilié l’accord ».

 « Il est décevant que nous ayons été incapables de conclure un accord avec AustSino, étant donné le potentiel que notre proposition de rapprochement aurait pu livrer », a commenté Giulio Casello (photo), le CEO de Sundance Resources. La non conclusion d’un accord entre cette junior-minière australienne et AustSino met ainsi un terme à près de 2 ans de négociations infructueuses.

En effet, c’est depuis 2018 que Sundance tentait de conclure un accord avec AustSino, afin de relancer le projet de fer de Mbalam en stagnation depuis 8 ans. La convention entre les deux entreprises prévoyait la cession de parts majoritaires (58,250 millions $, soit environ 34 milliards de FCFA) de Sundance à AutSino, qui devait ensuite se charger de développer ledit projet.

500 km de voie ferrée attendus

Après plusieurs reports des délais de conclusion des négociations, l’accord préalable entre les deux parties est finalement résilié. Ce qui éloigne davantage l’espoir de voir se réaliser le projet d’exploitation du gisement de fer de Mbalam-Nabeba, qui bute sur le financement des infrastructures (mine et chemin de fer de 500 km entre Mbalam et Kribi), et pour lequel Sundance Resources recherche vainement des partenaires financiers depuis plusieurs années.

Le désespoir est d’autant plus permis qu’avec la résiliation de son accord avec AustSino, Sundance se rapproche davantage de sa radiation de l’ASX, la bourse australienne basée à Sydney. Celle-ci menace en effet de retirer Sundance Resources de sa liste d’entreprises cotées si la junior-minière ne reprend pas ses activités au plus tard le 2 décembre 2020. Cette radiation serait un très mauvais signal pour les investisseurs qui pourraient encore être intéressés par le projet de Mbalam-Nabeba, qui ne semble pas déjà faire courir grand monde.

Pour rappel, ce projet minier consiste en la mise en valeur en deux phases d’un gigantesque gisement de fer à cheval entre le Cameroun et la République du Congo. Sundance Resources Ltd, le porteur du projet, table sur une production annuelle, dans la première phase, de 40 millions de tonnes de minerai à enfournement direct, sur une période de 12 ans. La deuxième phase consistera à prolonger l’exploitation du gisement de plus de 15 ans, en produisant un concentré d’itabirite hématite à haute teneur. Pour en arriver là, des investissements de plus de 8 milliards de dollars sont attendus, soit environ 4500 milliards de FCFA.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

08-09-2020-En stagnation sur le projet minier de Mbalam, Sundance menacée de radiation de la bourse australienne

07-07-2020-Fer de Mbalam : en position de faiblesse, Sundance pose néanmoins des conditions pour sceller son accord avec AustSino

02-07-07-Exploitation du fer de Mbalam : malgré l’échec du 30 juin, Sundance espère toujours finaliser son accord avec AustSino

pour-eviter-des-insuffisances-dans-la-maturation-des-projets-le-gicam-propose-de-creer-l-agence-generale-de-grands-travaux
A l’occasion de la rencontre, ce 27 novembre à Douala, entre le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, et le Groupement...
a-fin-novembre-2020-les-travaux-de-l-usine-de-pied-du-barrage-de-lom-pangar-30-mw-a-l-est-du-cameroun-executes-a-23
De passage à l’Assemblée nationale le 25 novembre dernier, Joseph Dion Ngute, le Premier ministre s’est exprimé sur le projet de construction de l’usine...
deux-ans-apres-l-echeance-tous-les-925-milliards-fcfa-du-plan-d-urgence-triennal-ne-sont-toujours-pas-consommes
En présentant le programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2021, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a...
qualite-de-service-l-etat-du-cameroun-fixe-dix-nouveaux-indicateurs-de-performance-a-l-electricien-eneo
On en sait un peu plus sur le contenu des annexes 2 et 3 de l’avenant numéro 3 à la convention de concession liant l’État du Cameroun à Eneo...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev