logoIC
Yaoundé - 16 mai 2022 -
Mines

Cimencam lance la construction d’une ligne de 50 milliards de FCFA, pour la production du ciment et du clinker à Figuil

Cimencam lance la construction d’une ligne de 50 milliards de FCFA, pour la production du ciment et du clinker à Figuil

(Investir au Cameroun) - Le 14 octobre 2021, le Premier ministre du Cameroun, Joseph Dion Nguté, procèdera à la pose de la première pierre de la nouvelle ligne de production de la société des Cimenteries du Cameroun (Cimencam) à Figuil, dans la partie septentrionale du pays. D’une capacité de 500 000 tonnes de ciment, cette ligne permettra également de produire 1 000 tonnes de clinker (matière première pour la production du ciment, NDLR) chaque année, apprend-on des responsables de Cimencam, entreprise contrôlée par le groupe LafargeHolcim Maroc Afrique (LHMA).

Investissement d’un montant total d’environ 50 milliards de FCFA, cette unité de production sera construite en 24 mois. La nouvelle ligne de Cimencam, qui participe de l’extension (annoncée depuis 2018, NDLR) de la cimenterie de cette entreprise à Figuil, vieille de 40 ans et disposant jusqu’ici d’une capacité de production de 150 000 tonnes de ciment, va porter à 2,5 millions de tonnes les capacités totales de la filiale camerounaise du groupe LHMA. « En plus, cette nouvelle usine offrira plus de 900 emplois directs et indirects », souffle une source interne à l’entreprise.

Avec sa nouvelle unité de production, dont la livraison est attendue fin 2023, Cimencam entend répondre non seulement aux besoins des trois régions septentrionales (l’Extrême-Nord, le Nord et l’Adamaoua) du Cameroun, mais aussi des pays frontaliers comme le Tchad et la République centrafricaine. Ce déploiement à partir du Cameroun, où Cimencam a vu son leadership être chipé depuis quelques années par le Nigérian Dangote Cement, permet à cette filiale de LHMA de se renforcer sur le marché de l’Afrique centrale.

Pour rappel, Cimencam compte trois actionnaires dans son tour de table. Il s’agit de Lafargeholcim Maroc Afrique avec 55%, de la Société nationale d’investissements (SNI) du Cameroun avec 43%, et des employés avec 2%. La société, qui dispose d’un capital de 14,5 milliards de FCFA, revendique un effectif de 320 employés, qui s’activent quotidiennement dans une cimenterie intégrée à Figuil, deux stations de broyage à Bonabéri (Douala, la capitale économique) et Nomayos (banlieue de Yaoundé, la capitale), et une centrale à béton à Olembé (Yaoundé).

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

27-09-2021 - Cimencam expose ses perspectives économiques liées à la pandémie de Covid-19

15-09-2021 - Cimencam, filiale de LafargeHolcim Maroc, crée une filiale basée à Figuil dans le Nord du Cameroun

15-09-2021 - Matériaux de construction : Cimencam plaide pour une hausse du prix du sac de ciment pouvant atteindre 1200 FCFA

ciment-le-cameroun-autorise-les-importations-du-congo-et-de-la-rdc-pour-satisfaire-la-demande-nationale
Dans une correspondance datant du 10 mai 2022, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, demande aux sociétés de...
emprunt-obligataire-2022-le-cameroun-fait-les-yeux-doux-aux-investisseurs-gabonais-et-congolais
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé (photo), lance ce 16 mai 2022, le Road-show du 6e emprunt obligataire de l’histoire des...
banque-mondiale-le-camerounais-albert-zeufack-nomme-directeur-des-operations-pour-l-angola-la-rdc-le-burundi
Dans une communication interne, la Banque mondiale vient d’annoncer la nomination de l’économiste camerounais Albert Zeufack au poste de directeur des...
bvmac-les-entreprises-affichent-une-capitalisation-boursiere-de-159-milliards-de-fcfa-a-fin-janvier-2022-en-hausse-de-13
Selon les informations du ministère camerounais des Finances, au 31 janvier 2022, les entreprises de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique...

Cette start-up camerounaise veut lutter contre les déserts médicaux en Afrique

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev