logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Mines

Lutte contre l’exportation frauduleuse de l’or : la Sonamines s’imprègne de l’expérience de la Namibie et la RDC

Lutte contre l’exportation frauduleuse de l’or : la Sonamines s’imprègne de l’expérience de la Namibie et la RDC

(Investir au Cameroun) - La Société nationale des mines (Sonamines) fait actuellement du benchmarking pour limiter l’exportation frauduleuse de l’or camerounais. « Après la Namibie au mois de mai dernier, une délégation de la Sonamines a posé ses valises depuis le 9 octobre 2022, en République Démocratique du Congo [RDC], question d’apprendre de ce pays frère, aux multiples richesses minières », apprend-on.

En RDC, la délégation camerounaise s’est rendue au Centre d’expertise, d’évaluation et de certification des substances minérales précieuses et semi-précieuses (Ceeac). Cette structure créée en 2011 est principalement chargée d’analyser et de déterminer la teneur des substances minières et d’attribuer un certificat attestant de leur origine et leur provenance légale et licite, en vue d’assurer leur traçabilité. « C’était l’occasion, d’engranger de précieuses informations devant être capitalisées pour limiter l’exportation frauduleuse de l’or camerounais », indique la Sonamines.

Par la suite, la délégation s’est rendue à la Cellule technique de coordination et de planification minière de la RDC, logée au ministère en charge des mines, pour s’abreuver à la source de la « longue » expérience de l’administration congolaise sur l’exploitation minière. Pour la circonstance, le directeur général de la Sonamines, Hervé Boyogueno, a reçu des mains du coordonnateur de ladite Cellule, une copie du Code minier congolais pour s’en inspirer au besoin.

Créée le 14 décembre 2020 par décret présidentiel, la Sonamines est chargée notamment de réaliser l’inventaire des indices miniers en liaison avec les autres administrations et organismes compétents, de mener les activités d’exploration et d’exploitation des substances minérales et d’assurer la mise en œuvre des mesures relatives à la restauration, à la réhabilitation et à la fermeture des sites d’exploitation miniers. Dotée d’un budget de 10 milliards de FCFA, elle a notamment l’ambition d’optimiser les minières du pays.

S.A.

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev