logoIC
Yaoundé - 02 avril 2020 -
Mines

L’Australien Canyon Resources entrevoit l’exploitation du plus grand gisement de bauxite du Cameroun à partir de 2022

L’Australien Canyon Resources entrevoit l’exploitation du plus grand gisement de bauxite du Cameroun à partir de 2022

(Investir au Cameroun) - Attendue depuis plusieurs dizaines d’années, l’exploitation du gisement de bauxite de Minim-Martap, dans la partie septentrionale du Cameroun, pourrait débuter au cours de l’année 2022. C’est du moins le souhait émis le 13 février 2020 dans la localité de Minim par James Durant (photo), le manager de ce projet confié par le gouvernement camerounais à la junior minière australienne Canyon Resources, et implémenté par sa filiale camerounaise, Camalco.

Un peu plus d’un an après le lancement (en septembre 2018) par Camalco de la dernière phase de recherche sur ce projet minier, James Durant a séjourné au Cameroun du 13 au 14 février 2020. Il était accompagné d’une équipe constituée d’experts des questions de logistique minière, ferroviaire et environnementale. Ces experts sont venus toucher du doigt les réalités du terrain, afin de finaliser, d’ici à fin avril 2020, l’étude de préfaisabilité de ce projet minier.

La mission s’est rendue à Ngaoundal, Minim et Martap. Au cours de cette visite de terrain, James Durant a précisé que Canyon Resources, fort des résultats obtenus au cours des travaux d’exploration complémentaires, ambitionne de lancer l’exploitation du plus grand gisement de bauxite du Cameroun (et probablement d’Afrique) au cours de l’année 2022.

Le scénario actuel, qui doit être affiné et présenté aux autorités camerounaises et aux potentiels partenaires financiers, prévoit l’ouverture d’une route d’une vingtaine de kilomètres qui partira des différents sites d’exploitation jusqu’à la localité de Makor. À partir de cette localité de la région de l’Adamaoua, qui abrite une gare ferroviaire, le minerai sera transporté par voie ferrée jusqu’au port de Douala ou de Kribi pour exportation.

Dans un premier temps, a-t-on appris, Canyon Resources, qui dispose de trois licences d’exploration de 3 ans non renouvelables sur les gisements de Minim-Martap, Ngaoundal et Makan, entend produire et exporter une cargaison de 3 millions de tonnes chaque année, avant de monter progressivement en puissance. Il s’agit d’une véritable aubaine pour le transporteur ferroviaire camerounais, Camrail, qui jusqu’ici n’a jamais atteint les 2 millions de tonnes de marchandises transportées par an.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

12-04-2019 - Phillip Gallagher : « Minim Martap pourrait devenir l’un des gisements de bauxite les plus importants et les plus riches au monde »

14-03-2019 - Cameroun : Canyon Resources identifie 250 millions de tonnes de bauxite «à très haute teneur», sur le gisement de Minim-Martap

avec-une-hausse-des-exportations-de-11-6-le-cameroun-a-moderement-reduit-son-deficit-commercial-au-3e-trimestre-2019
Au 3e trimestre 2019, le Cameroun a légèrement amélioré le solde de sa balance commerciale, selon un rapport publié par l’Institut national de la...
le-regulateur-des-telecoms-recommande-aux-operateurs-du-cameroun-une-baisse-des-couts-pendant-la-crise-du-coronavirus
Dans le contexte de la crise du Coronavirus, qui secoue le Cameroun et les autres pays du monde, l’Agence de régulation des télécommunications (ART) a...
james-durrant-les-reserves-de-minim-martap-sont-exceptionnellement-de-haute-teneur-peut-etre-la-meilleure-bauxite-au-monde
Le chef du projet d’exploration et d’exploitation du gisement de bauxite de Minim Martap et Ngaoundal, qui pourrait permettre au Cameroun de devenir le...
pour-la-periode-2020-2022-l-etat-du-cameroun-prevoit-de-s-endetter-a-hauteur-de-3-440-milliards-de-fcfa
Le gouvernement camerounais vient de dévoiler sa stratégie d’endettement à moyen terme 2020-2022. Elle est contenue dans la note d’informations sur les...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n95 Mars 2020

Minim Martap« Peut-être la meilleure bauxite au monde à ce jour »


La nécessaire réforme des entreprises publiques camerounaises


Business in Cameroon n85: March 2020

Minim Martap«It might be the best bauxite ever at the moment»


The necessary reform of Cameroonian public firms