logoIC
Yaoundé - 24 février 2020 -
Mines

L’Australien Canyon Resources entrevoit l’exploitation du plus grand gisement de bauxite du Cameroun à partir de 2022

L’Australien Canyon Resources entrevoit l’exploitation du plus grand gisement de bauxite du Cameroun à partir de 2022

(Investir au Cameroun) - Attendue depuis plusieurs dizaines d’années, l’exploitation du gisement de bauxite de Minim-Martap, dans la partie septentrionale du Cameroun, pourrait débuter au cours de l’année 2022. C’est du moins le souhait émis le 13 février 2020 dans la localité de Minim par James Durant (photo), le manager de ce projet confié par le gouvernement camerounais à la junior minière australienne Canyon Resources, et implémenté par sa filiale camerounaise, Camalco.

Un peu plus d’un an après le lancement (en septembre 2018) par Camalco de la dernière phase de recherche sur ce projet minier, James Durant a séjourné au Cameroun du 13 au 14 février 2020. Il était accompagné d’une équipe constituée d’experts des questions de logistique minière, ferroviaire et environnementale. Ces experts sont venus toucher du doigt les réalités du terrain, afin de finaliser, d’ici à fin avril 2020, l’étude de préfaisabilité de ce projet minier.

La mission s’est rendue à Ngaoundal, Minim et Martap. Au cours de cette visite de terrain, James Durant a précisé que Canyon Resources, fort des résultats obtenus au cours des travaux d’exploration complémentaires, ambitionne de lancer l’exploitation du plus grand gisement de bauxite du Cameroun (et probablement d’Afrique) au cours de l’année 2022.

Le scénario actuel, qui doit être affiné et présenté aux autorités camerounaises et aux potentiels partenaires financiers, prévoit l’ouverture d’une route d’une vingtaine de kilomètres qui partira des différents sites d’exploitation jusqu’à la localité de Makor. À partir de cette localité de la région de l’Adamaoua, qui abrite une gare ferroviaire, le minerai sera transporté par voie ferrée jusqu’au port de Douala ou de Kribi pour exportation.

Dans un premier temps, a-t-on appris, Canyon Resources, qui dispose de trois licences d’exploration de 3 ans non renouvelables sur les gisements de Minim-Martap, Ngaoundal et Makan, entend produire et exporter une cargaison de 3 millions de tonnes chaque année, avant de monter progressivement en puissance. Il s’agit d’une véritable aubaine pour le transporteur ferroviaire camerounais, Camrail, qui jusqu’ici n’a jamais atteint les 2 millions de tonnes de marchandises transportées par an.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

12-04-2019 - Phillip Gallagher : « Minim Martap pourrait devenir l’un des gisements de bauxite les plus importants et les plus riches au monde »

14-03-2019 - Cameroun : Canyon Resources identifie 250 millions de tonnes de bauxite «à très haute teneur», sur le gisement de Minim-Martap

transfert-des-competences-le-ministre-camerounais-de-l-enseignement-superieur-felicite-le-groupe-huawei
L’équipementier chinois Huawei a organisé ce 19 février 2020 dans la capitale camerounaise, la première finale nationale de son concours dénommé...
la-beac-fixe-a-500-millions-de-fcfa-le-capital-minimum-d-ouverture-des-bureaux-d-information-sur-le-credit-en-zone-cemac
La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) vient de publier une série de textes régissant le fonctionnement des Bureaux d’information sur le crédit...
le-conseil-d-administration-de-la-bvmac-renvoie-le-recrutement-d-un-nouveau-dg-initie-par-la-beac
Le Conseil d’administration de la Bourse régionale de valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) s’est réuni le 20 février en son siège social à...
le-danemark-montre-son-interet-pour-le-developpement-du-secteur-maritime-et-portuaire-du-cameroun
Le ministre des Transports, Ernest Massena Ngalle Bibehe, a reçu en audience, le 19 février à Yaoundé, Jesper Kamp, l’ambassadeur du Royaume du Danemark...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev