logoIC
Yaoundé - 04 juillet 2022 -
Mines

Cobalt de Lomié : le Cameroun et Geovic cherchent un partenaire financier pour relancer le projet bloqué depuis 8 ans

Cobalt de Lomié : le Cameroun et Geovic cherchent un partenaire financier pour relancer le projet bloqué depuis 8 ans

(Investir au Cameroun) - Le 30 novembre 2021, en défendant le budget 2022 de son département ministériel devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale, le ministre camerounais des Mines, Gabriel Dodo Ndocké, a révélé que le gouvernement n’a pas lâché la société Geovic, détentrice depuis 2003 du permis d’exploitation (le premier dans le pays) du gisement de nickel-cobalt-manganèse de Nkamouna, situé dans l’arrondissement de Lomié, région de l’Est du pays. Pourtant, cette junior-minière a abandonné ledit projet depuis 2013.

Concrètement, en déclinant les activités de son département ministériel au cours de l’année 2021, le ministre Dodo Ndocké a signalé l’« accompagnement de Geovic dans la recherche d’un partenaire technico-financier fiable, disposant des capacités techniques et financières avérées, et capable de mettre à court terme en production le gisement de Cobalt-nickel-manganèse de Nkamouna, Lomié, dans la région de l’Est ». Cette déclaration du ministre des Mines révèle par la même occasion que le gouvernement camerounais n’a pas donné une suite favorable à la proposition faite fin 2017 par le prédécesseur de Gabriel Dodo Ndocké, Ernest Gwaboubou, de retirer à Geovic son permis d’exploitation, face à l’incapacité de cette société minière à passer à la phase d’exploitation du gisement sus-mentionné.

La requête de l’ex-ministre Gwaboubou, adressée à l’époque au secrétaire général de la présidence de la République, avait eu le don de rappeler au souvenir de la junior minière Geovic, son projet camerounais. En effet, après cette menace de retrait de son permis, dès le 21 février 2018, Geovic missionnera au palais de l’Unité William Alan Buckovic, son fondateur. Reçu par le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, William Alan Buckovic rassurera les autorités camerounaises sur son intention de relancer le projet après 5 ans d’hibernation.

Ces assurances seront directement exprimées le 25 juillet 2019 au chef de l’État camerounais, Paul Biya, au cours d’une audience accordée au PDG de la société Geovic, Michael Mason. Après avoir remercié le chef de l’État du Cameroun, dont « le soutien et la patience » ont été indispensables à l’heureux aboutissement de ce projet, qu’il a présenté comme étant « l’un des meilleurs au monde », le PDG de Geovic s’était à nouveau lancé dans une énumération des retombées du projet minier de Nkamouna : environ 700 emplois directs à créer, transfert de technologies, formation de jeunes camerounais, paiement des impôts et taxes divers à l’État, etc.

Deux ans après cette rencontre au sommet, période elle-même précédée par une mise entre parenthèses du projet depuis 2013, rien n’a toujours bougé sur le terrain. Geovic et le gouvernement camerounais continuent de chercher les quelque 250 milliards de FCFA nécessaires au financement de ce projet minier, que les populations de Lomié et le Cameroun tout entier attendent depuis des décennies. Et sur lequel Geovic tente vainement de céder ses actifs depuis belle lurette.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

06-03-2018 - Cameroun : vers le retrait de la licence d’exploitation minière délivrée à Geovic Mining, sur le gisement du nickel-cobalt de Nkamouna

26-07-2019 - L’américain Geovic promet d’investir 235 milliards FCFA dans son gisement de nickel-cobalt-manganèse au Cameroun

23-02-2018 - Après avoir déserté le Cameroun depuis 2013, Geovic veut relancer le projet d’exploitation du nickel et du cobalt de Lomié

oapi-le-mandat-du-dg-l-ivoirien-denis-bohoussou-renouvele-apres-des-mois-de-crise
Le Conseil d’administration vient d’accorder un second et dernier mandat à l’Ivoirien Denis Bohoussou Loukou à la tête de l’Organisation africaine de la...
projet-de-bus-rapides-de-douala-la-banque-mondiale-approuve-un-pret-de-260-8-milliards-de-fcfa-78-du-cout-global
Le 2 juin 2022, apprend-on de source officielle, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Cameroun, un prêt d’un...
croos-change-de-nom-et-devient-avi-center
Assurer la sécurité des ressources financières des étudiants, pour leur garantir plus de sérénité pendant leurs études en France. Situé en plein cœur du...
le-contrat-de-l-equipementier-francais-le-coq-sportif-resilie-par-la-federation-camerounaise-de-football
Alors que son contrat devrait s’achever en 2023, l’équipementier français « Le Coq Sportif » vient de voir son contrat résilier par la...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev