logoIC
Yaoundé - 20 octobre 2020 -
Mines

300 nouveaux sites miniers (or, zinc, terres rares, uranium, rutile, etc.) découverts dans cinq régions du Cameroun

300 nouveaux sites miniers (or, zinc, terres rares, uranium, rutile, etc.) découverts dans cinq régions du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Entre 2014 et 2019, des opérations d’exploration du territoire camerounais ont permis de mettre en évidence 300 nouveaux sites miniers, vient de révéler le ministre des Mines, Dodo Ndocké, au cours d’une conférence de presse. Cette annonce a été faite en prélude au Cameroon International Mining Exposition (Cime). Ce grand rendez-vous du secteur minier au Cameroun aura lieu du 2 au 4 septembre 2019 dans la capitale du pays.

Ces indices de minéraux, apprend-on, ont été mis en évidence dans les régions de l’Est, de l’Ouest, de l’Adamaoua, du Nord et du Centre. Les minéraux enfouis dans le sous-sol de ces nouveaux sites miniers sont variés. Il s’agit notamment de l’or, du zinc, des terres rares, de l’uranium, du nickel, du rutile ou encore du manganèse.

Ces découvertes ont été faites dans le cadre du Projet de renforcement des capacités dans le secteur minier (Precasem), programme financé par la Banque mondiale. L’on se souvient que grâce à ce projet, le gouvernement camerounais avait officiellement lancé, le 24 janvier 2017, un programme de cartographie géologique et géochimique dans six régions du pays (Adamaoua, Centre, Est, Littoral, Nord-Ouest et Sud-Ouest). Ces travaux de prospection de sites miniers avaient été confiés à un groupement de cabinets constitué par BRGM, la société camerounaise BEIG3 et le Finlandais GTK.

Toujours dans le cadre du Precasem, le gouvernement camerounais avait initié, en janvier 2014, des opérations de « levé géophysique aéroporté » couvrant une superficie de 160 000 km2 répartie dans six régions du pays (Nord, Adamaoua, Ouest, Est, Littoral et Centre). Toutes ces activités de prospection visent à évaluer le potentiel minier réel du Cameroun, pays dont seulement 40 % du territoire avait déjà fait l’objet d’exploration minière au moment du lancement du Precasem.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

22-01-2014 - Geotech Airbone signe un contrat de 2,1 milliards de FCfa pour inventorier le potentiel minier camerounais

grace-a-un-nouveau-logiciel-de-gestion-le-port-de-kribi-va-accelerer-la-dematerialisees-des-procedures
Le Port de Kribi (PAK), située dans le Sud du Cameroun, se préparer à utiliser « SIP », un logiciel de gestion automatisée des opérations...
avant-son-report-la-collecte-numerique-de-la-taxe-sur-les-telephones-a-donne-des-idees-aux-speculateurs-a-yaounde
Avant que la présidence de la République ne prescrive le report de la collecte numérique de la taxe douanière sur les téléphones, le 19 octobre, des...
la-branche-banques-et-services-financiers-a-ete-le-moteur-de-la-croissance-dans-le-tertiaire-au-cameroun-en-2019
Selon les comptes nationaux 2019 que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS), les activités dans le secteur tertiaire au...
marche-monetaire-le-cameroun-tente-de-mobiliser-35-milliards-de-fcfa-a-travers-un-nouvel-emprunt-a-10-ans-de-maturite
Le Trésor public camerounais va procéder, le 21 octobre 2020, à une émission d’obligations du Trésor assimilables (OTA) à 10 ans de maturité sur le marché...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n102 Octobre 2020

Financement participatif Une solution pour les jeunes entrepreneurs


Serge Esso, le lobbyiste qui monte


Business in Cameroon n92: October-2020

Crowfunding A solution for young entrepreneurs


Serge Esso, rising lobbyist

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev