logoIC
Yaoundé - 18 mai 2022 -
Mines

Au Cameroun, la Sonamines sensibilise contre le travail des enfants dans les sites miniers

Au Cameroun, la Sonamines sensibilise contre le travail des enfants dans les sites miniers

(Investir au Cameroun) - La Société nationale des mines (Sonamines) a officiellement lancé, ce 21 septembre 2021, une campagne de sensibilisation contre le travail des enfants dans les sites miniers. Selon cette entreprise publique, qui fait office de bras séculier de l’Etat camerounais dans le secteur de la mine solide, l’objectif de cette campagne est « d’œuvrer pour la fin du travail des enfants dans la mine, à travers un ensemble de mesures d’accompagnement à la scolarisation et l’alphabétisation ».

Parmi ces mesures, apprend-on, l’on peut citer la remise de dons, ce même jour, aux écoles de la localité de Kambélé, dans la région minière de l’Est du Cameroun, la participation de la Sonamines à la scolarisation de 153 enfants, ou encore la remise de primes aux élèves méritants en fin d’année… Cette initiative survient après la signature par le ministre camerounais des Mines, le 30 août 2021, d’une décision interdisant désormais l’accès des enfants aux sites miniers du Cameroun.

« Est strictement interdit, pour compter de la date de signature de la présente décision, l’accès des enfants mineurs aux sites d’exploration, d’exploitation minières sur toute l’étendue du territoire national, de même que toute forme de travail à l’intérieur desdits sites impliquant les enfants en deçà de l’âge obligatoire de scolarité tel que prévu par la réglementation en vigueur », écrit le ministre Dodo Ndocke.

Cette décision gouvernementale, elle-même, intervient au moment où l’ONG Foder conduit un plaidoyer sur le sort des enfants déscolarisés dans la région minière et forestière de l’Est, où de nombreux enfants ont perdu la vie sur les sites miniers ces dernières années, à cause de la non restauration des sites sur lesquels se déroulent l’exploitation minière.

BRM

cemac-le-compte-d-operations-loge-au-tresor-francais-a-genere-des-interets-de-12-4-milliards-de-fcfa-14-7-en-2021
Les intérêts captés par la banque centrale des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) sur le compte d’opérations...
exportations-face-aux-incomprehensions-en-rca-le-cameroun-clarifie-sa-decision-de-renforcer-les-controles
Dans une note verbale datée du 13 mai 2022, l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine (RCA) dément les informations de médias...
promotion-au-cameroun-l-office-national-du-cacao-et-du-cafe-forme-les-hoteliers-a-la-preparation-du-cafe-local
L’Office national du cacao et du café (ONCC) vient d’organiser à Kribi, cité balnéaire de la région du Sud du pays, un atelier de formation des maîtres...
exportations-face-aux-incomprehensions-en-rca-le-cameroun-clarifie-sa-decision-de-renforcer-les-controles
Dans une note verbale datée du 13 mai 2022, l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine (RCA) dément les informations de médias...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev