logoIC
Yaoundé - 31 janvier 2023 -
Mines

Bauxite de Minim Martap : en quête d’un permis d’exploitation, Canyon Resources annonce la levée de 5 milliards de FCFA

Bauxite de Minim Martap : en quête d’un permis d’exploitation, Canyon Resources annonce la levée de 5 milliards de FCFA

(Investir au Cameroun) - La junior minière australienne Canyon Resources annonce la levée d’un montant de 12,1 millions de dollars australiens, soit 5 milliards de FCFA, destinés au développement du projet d’exploitation du gisement de bauxite de Minim Martap, dans la région de l’Adamaoua au Cameroun. Un projet conduit par sa filiale Camalco. Pour mobiliser cet argent, l’entreprise dit avoir augmenté son capital. Et c’est l’acquisition des nouvelles actions ordinaires par la société Eagle Eye Asset Holdings, basée à Singapour, qui va apporter les fonds. Cet actionnaire porte ainsi ses parts dans Canyon Resources à 19,9% et devient l’entité qui a le plus d’actions.

« Nous sommes confiants dans les perspectives de développement du projet Minim-Martap et considérons le Cameroun comme la nouvelle source d’approvisionnement en bauxite de haute qualité qui alimentera la demande mondiale croissante », commente Pramod Prusty, président d’Eagle Eye Asset Holdings, entreprise spécialisée dans le développement de projets immobiliers.

La transaction entre Canyon Resources et Eagle Eye Asset Holdings survient au moment où le projet de bauxite de Minim Martap atteint une étape décisive dans son développement. L’on se souvient que le 27 octobre 2021, la junior minière australienne avait annoncé avoir reçu notification du ministère des Mines du Cameroun, de l’ouverture des négociations en vue de la signature d’une convention minière, préalable à l’obtention du permis d’exploitation. La fin des négociations était annoncée pour le mois de décembre 2021. Depuis lors, aucune information n’a filtré sur la suite du processus, que le nouvel investissement d’Eagle Eye Asset Holdings est censé conduire à son terme.

Pour rappel, selon les dernières analyses effectuées par Canyon Resources sur ce gisement de bauxite, dont le début de l’exploitation avait été annoncé pour l’année 2022 qui s’achève, sur 16 des 79 plateaux bauxitiques identifiés, le potentiel atteint désormais 892 millions de tonnes, dont 250 millions de tonnes à « très haute teneur », idéales pour la production de l’aluminium. Selon James Durrant, le chef du projet chez Canyon Resources, l’analyse des 63 plateaux restants devrait porter le potentiel du gisement à environ 2 milliards de tonnes de bauxite. Ce qui en ferait « probablement le plus grand gisement du monde, en quantité et qualité », précise-t-il.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

27-10-2021 - Bauxite de Minim Martap : le Cameroun et Canyon Resources en négociations pour la signature de la convention minière

la-banque-mondiale-pousse-l-etat-du-cameroun-a-se-desengager-de-certains-secteurs-productifs
Dans son rapport intitulé « Créer des marchés au Cameroun », la Banque mondiale estime que la présence de l’État dans les secteurs productifs décourage le...
fuh-calistus-gentry-secretaire-d-etat-depuis-16-ans-nomme-interimaire-a-la-tete-du-ministere-des-mines
Suite au décès du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoké, survenu le 21 janvier 2023, l’intérim à...
la-banque-mondiale-ponte-le-manque-de-coherence-des-politiques-fiscales-au-cameroun
Dans un rapport paru en début décembre et intitulé « Créer des marchés au Cameroun », la Banque mondiale pointe le « manque de...
l-afd-s-engage-a-injecter-33-4-milliards-de-fcfa-dans-des-projets-dans-la-partie-septentrionale-du-cameroun
Le ministre camerounais de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, signe ce 30 janvier 2023 à Garoua, dans la partie septentrionale du pays, trois accords...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev