logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Mines

Après avoir déserté le Cameroun depuis 2013, Geovic veut relancer le projet d’exploitation du nickel et du cobalt de Lomié

Après avoir déserté le Cameroun depuis 2013, Geovic veut relancer le projet d’exploitation du nickel et du cobalt de Lomié

(Investir au Cameroun) - Le 21 février 2018, le secrétaire général de la présidence de la République du Cameroun, Ferdinand Ngoh Ngoh, a reçu en audience William Alan Buckvic, fondateur de Geovic Mining Corp. Geocam, filiale camerounaise de cette junior minière américano-canadienne, détient depuis le 11 avril 2003, le tout premier permis d’exploitation minière du pays, délivré pour le gisement de nickel, cobalt et manganèse de Nkamouna, localité située dans l’arrondissement de Lomié, région de l’Est du Cameroun.

William Alan Buckvic, apprend-on, est allé révéler au secrétaire général de la présidence de la République, l’intention du groupe minier qu’il a fondé, de relancer le projet de Nkamouna, quidepuis 15 ans, n’a jamais véritablement décollé, et est totalement en berne depuis 5 ans. En effet, depuis 2013, révèlent des sources locales, le site de Nkamouna est à l’abandon, les engins ont disparu et les bureaux de la direction générale à Yaoundé ont été vidés de leur contenu.

Ce qui avait tout l’air d’un départ de Geovic du Cameroun, survenait après une tentative manquée de cette junior minière, de céder tous ses actifs sur le projet de Nkamouna, à la société chinoise Jiangxi Rare Metals Tungsten Group Holdings Company Ltd (JXTC).

L’on se souvient, en effet, que c’est le 23 juillet 2013 que Geovic Mining Corp avait annoncé avoir signé «un accord définitif» avec ce groupe chinois. « Cet accord définitif représente un progrès significatif sur le chemin de l’exploitation du projet de Nkamouna. Le développement du projet devrait commencer dès que les financements seront disponibles et permettra la création d’emplois et de diversifier l’économie camerounaise.», avait déclaré le Pdg de Geovic Mining Corp, Michael Mason, qui accompagnait William Alan Buckvic au Palais de l’Unité, le 21 février dernier.

Mais au final, ce qui avait pourtant été présenté comme «un accord définitif» en juillet 2013 ne sera finalement pas respecté par les parties, la Société nationale des investissements (SNI), bras armé de l’Etat camerounais et porteuse des parts des opérateurs nationaux dans ce projet minier (39,5%), n’ayant pas vu ses conditions satisfaites par le partenaire chinois.

Au demeurant, cet échec était en réalité le énième épisode d’un long feuilleton fait de promesses non tenues, d’hésitations et, surtout, d’annonces juteuses sur le potentiel sans cesse réévalué du gisement de Nkamouna.

Conséquence, fait remarquer une source proche du dossier, l’action de cette junior minière n’a cessé de grimper sur la bourse de Toronto, au Canada ; tandis que les populations de l’arrondissement de Lomié, elles, continuent de caresser, depuis 15 ans,  le rêve de voir la localité de Nkamouna abritée la première mine du Cameroun.

«En tout cas, plus personne ne les écoute ici. Les populations n’y croient plus», confiait en décembre 2014, à Investir au Cameroun, Célestin Assama Mbongo, ancien maire de la commune de Lomié.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

03-12-2014 - Cameroun : Geovic Mining Corp abandonne le projet d’exploitation du Nickel et Cobalt de Nkamouna

13-06-2013 - Geovic Cameroun à la recherche de financements pour le gisement de Nkamouna

19-09-2012 - Cobalt, manganèse, nickel : Geovic tarde à lancer l'exploitation

24-07-2013 - Geovic signe un accord avec le chinois JXTC pour l’exploitation du projet de Nkamouna

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev