logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Mines

Geovic signe un accord avec le chinois JXTC pour l’exploitation du projet de Nkamouna

Geovic signe un accord avec le chinois JXTC pour l’exploitation du projet de Nkamouna

(Investir au Cameroun) - La compagnie Geovic Mining Corp a annoncé, le 23 juillet, avoir signé un accord définitif avec le groupe chinois Jiangxi Rare Metals Tungsten Group Holdings Company Ltd (JXTC) pour le développement et l’exploitation du gisement de cobalt, de nickel et de manganèse de Nkamouna au Cameroun.

La société américano-canadienne qui détient 60,5% de Geovic Cameroun Plc précise, dans un communiqué, que JXTC est une grande entreprise publique chinoise spécialisée dans l’industrie lourde et l’exploitation du cobalt, du cuivre, du tungstène et métaux rares.

L’accord définitif signé entre les deux parties prévoit l’acquisition par JXTC de 60,5% des actions existantes de Geovic Cameroun Plc. Il préconise aussi la signature d’un accord d’approvisionnement de longue durée en sulfure mixte de cobalt/nickel produit par le gisement entre le groupe chinois et Geovic Cameroun.

Les conditions et modalités de l’accord définitif ont été convenues entre JXTC, la Société National d'Investissement du Cameroun (SNI), qui possède ou représente 39,5% de Geovic Cameroon, Geovic Mining Corp et Geovic Cameroun Plc.

«Cet accord définitif représente un progrès significatif sur le chemin de l’exploitation du projet de Nkamouna. Le développement du projet devrait commencer dés que les financements seront disponibles et permettra la création d’emplois et de diversifier l’économie camerounaise», a déclaré le PDG de Geovic Mining Corp, Michael Mason. Et d’ajouter : «les grands gagnants sont Geovic Cameroun et le peuple du Cameroun, qui verra le premier grand projet minier au Cameroun devenir une réalité».

A noter que les réserves mises en évidence sur une partie du gisement de Nkamouna sont de l'ordre de 100 millions de tonnes de minerai à 0,2% de cobalt, 0,72% de nickel et 3,71% de manganèse.

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev