logoIC
Yaoundé - 15 juillet 2020 -
Mines

Le groupe britannique BWA Resources décroche deux permis d’exploration minière au Cameroun

Le groupe britannique BWA Resources décroche deux permis d’exploration minière au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le site KalkineMedia révèle dans un récent article que le groupe britannique BWA Resources a sécurisé son exposition directe au Cameroun en décembre 2019, avec l’obtention d’un premier permis d’exploration couvrant 497 kilomètres carrés dans la zone de Nkoteng, à 115 km au nord-est de la capitale, Yaoundé. Ceci après quatre ans de négociations avec le gouvernement camerounais.

Le permis d’exploration de Nkoteng permet au Groupe BWA de mener des recherches sur les sables rutilifères et d’autres minéraux tels que le zircon, la kyanite et l’ilménite, afin d’évaluer la viabilité de leur exploitation commerciale. La licence aurait été accordée pour 3 ans, ce qui comprend un engagement financier de 260 000 euros (191 745 903,93 FCFA) la première année, suivi de 195 000 euros (143 809 427,95 FCFA) les deuxième et troisième années respectivement. Ce qui fait un total de 479, 36 millions de FCFA au bout des trois ans. 

En plus de Nkoteng, BWA a aussi récemment obtenu un deuxième permis d’exploration dans une zone appelée Dehane (un village près d’Edéa dans la région du Littoral du Cameroun) pour ses recherches sur le sable de rutile et d’autres minéraux afin de capitaliser les opportunités potentielles d’exploitation commerciale dans la région. Les données financières concernant Dehane ne sont pas encore rendues publiques. Mais, la société peut désormais étendre ses empreintes d’exploration à travers une zone couvrant 132 kilomètres carrés dans cette partie du Cameroun.

« BWA a développé de bonnes relations au Cameroun et dispose d’un personnel expérimenté sur le terrain. La société est pleinement engagée dans le développement des deux licences qu’elle a récemment obtenues, mais elle est ouverte à de bonnes opportunités supplémentaires », a déclaré le président de BWA, Richard Battersby, dans une interview accordée à KalkineMedia.

Le groupe BWA a été initialement créé en tant qu’entreprise textile dans le Lancashire en 1932. Il opérait comme société-écran jusqu’à il y a cinq ans, lorsqu’il a acquis près de 13% des parts de la société d’exploration minière Mineralfields Group. Au fil du temps, le groupe a développé son intérêt pour l’exploration du sable rutilifère réputé pour sa composition en dioxyde de titane largement utilisé dans la fabrication du métal de titane et le flux de baguettes de soudage.

Sylvain Andzongo

avec-le-gabon-et-la-guinee-equatoriale-orange-cameroun-lance-les-transferts-par-mobile-money-dans-la-zone-cemac
C’est par un message intitulé « Open Wallet » que l’opérateur de télécoms Orange Cameroun a annoncé à ses abonnés le lancement des transferts d’argent par...
mobile-money-corp-filiale-de-mtn-cameroon-dediee-au-mobile-money-multiplie-son-capital-par-16
« Mobile Money Corporation », la filiale de MTN Cameroon exclusivement dédiée au Mobile Money, a connu de récentes mutations, selon une annonce légale...
avec-803-505-tonnes-en-2019-le-cameroun-bat-son-record-en-matiere-d-importations-du-riz
Au cours de l’année 2019, dix opérateurs économiques ont importé une cargaison totale de 803 505 tonnes de riz sur le territoire camerounais, révèle...
le-cameroun-mobilise-117-milliards-de-fcfa-de-recettes-petrolieres-au-premier-trimestre-2020-en-baisse-de-3-3-sur-un-an
Les recettes pétrolières ont renfloué les caisses de l’État camerounais de 117 milliards de FCFA au cours des trois premiers mois de l’année 2020,...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev