logoIC
Yaoundé - 06 octobre 2022 -
Mines

Fer de Mbalam-Nabeba : en plus d’AutSino et Bestway, cinq autres entreprises chinoises en lice pour l’exploitation

Fer de Mbalam-Nabeba : en plus d’AutSino et Bestway, cinq autres entreprises chinoises en lice pour l’exploitation

(Investir au Cameroun) - Dans une correspondance datée du 25 février 2022, le Secrétaire général de la présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh, reprécise au ministre des Mines, Gabriel Dodo Ndoké, le rôle que devra jouer la Société nationale des mines (Sonamines) dans le projet d’exploitation du minerai de fer de Mbalam-Nabeba, gisement à cheval entre le Cameroun et le Congo.

« D’ordre de Monsieur le Président de la République, j’ai l’honneur de vous faire connaître que dans le cadre du développement du projet de fer de Mbalam, la Sonamines est chargée de porter le volet minier dudit projet, de la mise en œuvre des diligences nécessaires pour la constitution du consortium avec éventuellement les sociétés chinoises Yiantian Port, China Railways Corporation Co (CRCC), Metallurgical Construction Corporation (MCC), China Baowu Steel Group, Shanghai Tsingshan Mineral Co Ltd, et le partenaire du projet de Nabeba, pour le développement conjoint du projet de fer de Mbalam-Nabeba… », détaille le proche collaborateur du chef de l’État.

En plus de positionner au centre du jeu la société publique en charge du secteur de la mine solide dans la conduite du projet d’exploitation du fer de Mbalam, la lettre du SGPR révèle les noms de cinq autres entreprises qui lorgnent ce projet. Pour rappel, en s’exprimant devant la commission des finances de l’Assemblée nationale fin 2020, dans le cadre de la défense de l’enveloppe budgétaire allouée à son département ministériel, Gabriel Dodo Ndoké, le ministre des Mines, avait déjà annoncé un « consortium formé de cinq sociétés d’État chinoises » pour lancer le projet minier de Mbalam, sans citer de noms.

Mieux, la correspondance de Ferdinand Ngoh Ngoh révèle qu’après avoir obtenu des autorités camerounaises la concession du terminal minéralier du port en eau profonde de Kribi, ainsi que le contrat pour la construction du chemin de fer Mbalam-Kribi (510 km), le duo chinois AutSino-Bestway Finance pourrait intégrer un consortium plus grand avec cinq autres opérateurs chinois, à l’effet de participer cette fois-ci à l’exploitation du gisement de fer de Mbalam. En effet, « le partenaire du projet Nabeba », qui, aux termes des discussions avec la Sonamines pourrait intégrer le consortium formé par les cinq sociétés d’État chinoises sus-mentionnées, selon les termes de la lettre du SGPR, n’est autre que Sangha Mining. C’est cette firme de droit congolais, contrôlée à 100% par Bestway Finance (partenaire de AutSino au Cameroun), qui a repris les actifs de l’Australien Sundance sur le projet du côté congolais.

Mais, à ce stade, rien n’indique que l’on s’achemine vers ce scénario. Les discussions en vue de la formation d’un grand consortium intégrant AutSino et Bestway pourraient ne pas être concluantes. Dans cette hypothèse, le duo AutSino-Bestway Finance, qui semble être en état de grâce auprès des autorités camerounaises, pourrait reprendre entièrement la main sur le volet minier du projet de Mbalam (reprise effective des actifs de Sundance), après avoir raflé tous les contrats d’infrastructures connexes.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

24-02-2022 - Fer de Mbalam : avec le terminal minéralier, AutSino et Bestway font un bond vers la reprise des actifs miniers de Sundance

03-12-2020 - Un consortium de cinq sociétés d’État chinoises annoncé pour lancer le projet minier de Mbalam

22-08-2017 - Face aux hésitations de China Gezhouba, le Cameroun et Sundance recherchent des investisseurs alternatifs pour le fer de Mbalam

l-investissement-public-chute-de-12-4-au-cameroun-a-fin-mars-2022-en-glissement-trimestre
Selon le rapport sur les Comptes nationaux du Cameroun au premier trimestre 2022, que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS),...
la-snh-cherche-un-partenaire-pour-exploiter-un-champ-petrolier-onshore-dans-le-bassin-douala-kribi-campo
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) vient de lancer un appel international de préqualification des sociétés pétrolières dans la perspective de...
le-cameroun-et-le-gabon-concentrent-74-6-des-credits-accordes-par-les-banques-de-la-cemac-a-fin-mars-2022
Selon les données compilées par la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon,...
electricite-comment-l-incendie-du-poste-de-logbaba-menace-d-embraser-le-secteur-de-la-metallurgie-au-cameroun
Le 20 septembre 2022, peu avant 18h, un incendie s’est déclaré sur le réseau de transport d’électricité, notamment au poste de transformation de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev