logoIC
Yaoundé - 09 février 2023 -
Mines

Mines et carrières : les revenus budgétaires du Cameroun chutent de plus de 11 milliards de FCFA (-95%) en un an

Mines et carrières : les revenus budgétaires du Cameroun chutent de plus de 11 milliards de FCFA (-95%) en un an

(Investir au Cameroun) - Selon le rapport ITIE (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) 2020 de l’État du Cameroun, qui vient d’être rendu public, les recettes budgétaires issues de l’exploitation des mines et carrières industrielles du pays ont connu une chute drastique entre 2019 et 2020. Concrètement, elles sont passées de 12,2 milliards de FCFA à seulement 630 millions de FCFA, soit une baisse de 11,57 milliards de FCFA en valeur absolue et 94,8% en valeur relative. Du coup, la contribution au budget de l’État de ce poste de recettes du secteur extractif est ainsi passée de 1,73% en 2019 à 0,12% en 2020, apprend-on.

En dehors de la non-monétisation en 2020 de la part en nature de l’État provenant de l’activité d’orpaillage, part valorisée à un peu plus d’un milliard de FCFA seulement, le rapport ITIE n’explique pas les raisons de cette importante baisse des recettes issues de l’exploitation des mines et des carrières industrielles dans le pays au cours de l’année 2020.

Cependant, l’on peut subodorer que cette chute des recettes est davantage consécutive aux conséquences de la pandémie du coronavirus, qui, au cours de l’année 2020, a provoqué un important ralentissement des activités dans les entreprises de manière générale. Selon le rapport ITIE 2020, cette réalité a d’ailleurs provoqué une baisse de près de 24% de la contribution du secteur pétrogazier au budget de l’État, en glissement annuel. Cette chute des recettes pétrogazières, premier contributeur du secteur extractif au budget de l’État du Cameroun depuis des lustres, a inéluctablement conduit à la baisse des revenus globaux du secteur.  

« En 2020, le secteur extractif a généré pour l’État des revenus budgétaires de 535,18 milliards de FCFA, contre 703,91 milliards de FCFA en 2019, soit une baisse de 23,97% qui s’explique principalement par la baisse en 2020 des transferts de la SNH (Société nationale des hydrocarbures)-Mandat au Trésor public. Ceux-ci ont atteint un montant de 321,37 milliards de FCFA en 2020, contre 471,53 milliards de FCFA en 2019, soit une baisse de 31,85%, en raison de l’impact de la pandémie liée au CovidD-19 sur les activités pétrolières et gazières », souligne le rapport.

Pour rappel, « l’ITIE est un mécanisme volontaire qui vise à renforcer, dans les pays riches en ressources pétrolières, gazières et minières, la bonne gouvernance des revenus publics issus de leurs extractions. L’ITIE exige la publication annuelle de Rapports ITIE, incluant la divulgation des revenus significatifs de l’État issues des industries extractives, ainsi que la divulgation de tous les paiements significatifs versés au gouvernement par les Entreprises pétrolières, gazières et minières. Le Cameroun a publié jusque-là quinze (15) rapports ITIE couvrant la période de 2001 à 2019 », apprend-on du comité national de suivi de cette initiative.

Brice R. Mbodiam

transport-urbain-le-gouvernement-promet-une-augmentation-de-50-fcfa-des-tarifs-du-taxi-au-cameroun
Dans les prochains jours, les tarifs du transport urbain devraient connaître une augmentation de 50 FCFA au Cameroun. C’est la principale décision...
transport-urbain-les-activites-de-yango-suspendues-au-cameroun
Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, vient de suspendre les activités de transport urbain de personnes via la plateforme...
eau-potable-l-arret-de-l-usine-d-akomnyada-accentue-les-perturbations-d-approvisionnement-a-yaounde
Ce 8 février 2023, les robinets sont secs dans de nombreux quartiers de Yaoundé. L’arrêt de la station de production d’Akomnyada a empiré les...
bois-et-hydrocarbures-font-baisser-les-exportations-1-au-cameroun-au-2e-trimestre-2022-ins
Au cours du 2e trimestre 2022, le volume des exportations du Cameroun a diminué de 1% en glissement annuel. Selon le rapport des Comptes...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev