logoIC
Yaoundé - 29 septembre 2020 -
Pêche

Le Nigéria siphonne entre 70 et 80% du poisson pêché sur le fleuve Bénoué, dans la région du Nord du Cameroun

Le Nigéria siphonne entre 70 et 80% du poisson pêché sur le fleuve Bénoué, dans la région du Nord du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le produit de la pêche sur le fleuve Bénoué, qui abrite le barrage de Lagdo, dans la région du Nord du Cameroun, est visiblement très prisé par les consommateurs nigérians. 

«J’observe que le Nigéria voisin absorbe plus de 70 à 80 % de la production locale du poisson produit dans la Bénoué.», soutient un responsable en service à la délégation régionale du ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia) pour le Nord. 

En effet, apprend-on de sources locales, en plus de la production des pêcheurs nigérians qui se livrent à une intense activité de pêche sur le fleuve Bénoué, une bonne partie de la production des pêcheurs camerounais est exportée vers le Nigéria, où la demande est forte et les prix plus rémunérateurs. «Il faut que les pouvoirs publics s’assurent que le marché local est suffisamment bien approvisionné, avant d’accepter que le reste de la production soit importé.», suggère le responsable du Minepia sus-mentionné. 

Au demeurant, l’exportation des produits de la pêche dans les eaux camerounaises vers les pays voisins ne s’observe pas seulement dans la région du Nord. Officiellement, la majeure partie des produits halieutiques capturés dans les régions du Littoral et du Sud-Ouest du pays se retrouvent généralement sur le marché nigérian. 

Il en est de même du poisson pêché dans la retenue du barrage de Lom Pangar construit dans la région de l’Est du Cameroun, infrastructure autour de laquelle s’affairent de nos jours plus de 5000 pêcheurs, dont plus de 80% d’étrangers alimentant des circuits d’approvisionnement dans leurs pays respectifs. 

Dans le même temps, la consommation du poisson au Cameroun continue d’être largement dominée par les importations, pour lesquelles des opérateurs économiques locaux expatrient plus de 100 milliards de francs Cfa chaque année, selon les estimations officielles. 

Brice R. Mbodiam 

Lire aussi:

14-09-2018 - Le Cameroun a importé 181 678 tonnes de poissons à 114,3 milliards FCFA en 2017, principalement sur le marché africain

18-01-2018 - Un investissement de 1,6 milliard FCfa pour produire 241 tonnes de poissons et 1,3 million d’alevins à l’Ouest du Cameroun

la-beac-fixe-ses-commissions-a-prelever-lors-des-transferts-hors-cemac-en-2021
Abbas Mahamat Tolli (photo), le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), a signé le 22 septembre, une instruction déterminant la...
livraison-de-la-route-kribi-grand-zambi-dans-le-sud-du-cameroun-annoncee-pour-mars-2021
Le ministère des Travaux publics (Mintp) annonce que la route Kribi-Grand Zambi (53 km), dans le Sud du Cameroun, sera livrée en mars 2021. Pour...
la-mairie-de-la-ville-de-yaounde-se-dote-d-un-bureau-d-information-touristique
Grâce à un partenariat avec l’Association des guides de tourisme camerounais, la mairie de la ville de Yaoundé, la capitale politique du Cameroun, vient...
marche-monetaire-le-cameroun-cloture-son-3e-trimestre-2020-avec-une-levee-de-fonds-de-20-milliards-de-fcfa
Le 30 septembre 2020, le Trésor public camerounais clôture ses activités de recherche des financements sur le marché des titres publics de la Beac, pour...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n101 Septembre 2020

Covid-19 Des entrepreneurs s’expriment


Les populations défendent leur patrimoine foncier


Business in Cameroon n91: september-2020

Covid-19 Insights from entrepreneurs


Land squabbles between citizens and the government

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev