logoIC
Yaoundé - 25 février 2020 -
Politique

Crise dans les régions anglophones du Cameroun : « Le président Biya se prépare à tenir un dialogue solennel » (Primature)

Crise dans les régions anglophones du Cameroun : « Le président Biya se prépare à tenir un dialogue solennel » (Primature)

(Investir au Cameroun) - Joseph Dion Ngute, le Premier ministre, a achevé le 12 mai une visite de quatre jours à Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest, l’une des deux zones anglophones du Cameroun en crise sociopolitique, depuis octobre 2016.

« Le président Biya se prépare à tenir un dialogue solennel, en dehors de la sécession et la séparation, toute autre préoccupation politique pourrait être évoquée. Donc plus de raison de rester dans la brousse. Il est temps que cette crise cesse », indiquent les services de la Primature. Selon les mêmes sources, Dion Ngute délivrera le même message aux populations du Sud-ouest dans les tous prochains jours. Mais pour l’instant, il n’y a pas d’indications sur la forme de dialogue que le chef de l’État entreprendra.

Les discussions entre le Premier ministre et les populations à Bamenda montrent des signes de décrispation. Les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun sont en proie à une crise sociopolitique depuis bientôt 3 ans. Elle a éloigné des centaines, voire des milliers, d’enfants de l’école et causé plusieurs pertes en vies humaines (près de 1850 morts selon International Crisis Group). 

Lorsque la crise a éclaté en octobre 2016, les enseignants réclamaient une réforme du système éducatif anglophone. Ils l’estiment francophonisé. Les avocats, eux, demandaient la traduction de la loi Ohada en langue anglaise et une protection du système judiciaire dénommé Common Law (droit d’inspiration anglaise). Mais au fil du temps, la crise a mué en revendications séparatistes. Des groupes armés sont nés semant la mort et la désolation parmi les civils et les forces de défense et de sécurité.

Sylvain Andzongo 

le-brasseur-camerounais-sabc-investit-12-milliards-de-fcfa-dans-une-nouvelle-ligne-de-production-a-douala
Le 26 février 2020, le ministre de l’Industrie, Dodo Ndocke, procèdera à l’inauguration d’une nouvelle ligne de production à l’usine de la société anonyme...
la-nouvelle-unite-en-charge-du-transport-de-la-fibre-optique-au-cameroun-va-rester-sous-le-controle-de-camtel
Dans une série de tweets, le ministre de Poste et Télécommunications (Minpostel) apporte des précisions sur les réformes envisagées au sein de...
la-moitie-des-occupants-des-logements-sociaux-de-mbanga-bakoko-a-douala-n-ont-pas-de-contrat-avec-la-sic
Dans le cadre de la campagne d’identification des locataires des logements SIC lancée en septembre dernier, le directeur général (DG) de la Société...
louis-paul-motaze-enjoint-au-cenadi-de-mettre-fin-aux-faux-salaires-faux-avancements-et-fausses-pensions
Le 21 février 2020 à Yaoundé, la capitale camerounaise, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, a procédé à l’installation des responsables...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev