logoIC
Yaoundé - 23 mai 2018 -
Politique

La France condamne les nouveaux assassinats de représentants des forces de l’ordre, survenus le 1er février au Cameroun

La France condamne les nouveaux assassinats de représentants des forces de l’ordre, survenus le 1er février au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères s’est à nouveau exprimé, le 14 février, sur la situation sécuritaire dans les régions anglophones du Cameroun. 

A la question de savoir si Paris considère que « la situation dans les régions anglophones du Cameroun est stable comme le président Biya le prétend ? », le porte-parole a répondu : « Nous nous sommes exprimés sur ce point, le 2 février : La France condamne les nouveaux assassinats de représentants des forces de l’ordre survenus le 1er février au Cameroun ».

 Toujours selon le ministère des Affaires étrangères, la France réitère son appel à l’arrêt des violences et appelle l’ensemble des acteurs à la retenue. « Seul le dialogue permettra de répondre, de manière pacifique et concertée, aux préoccupations de toutes les parties, dans le respect de l’unité et de l’intégrité du pays », a réitéré le porte-parole. 

Pour mémoire, les zones anglophones du Nord-Ouest et du Sud-ouest connaissent des tensions sociales, depuis octobre 2016. Mais au fil du temps, ces tensions se sont muées en revendications sécessionnistes portées par une organisation déclarée illégale, appelée « Southern Cameroons Ambazonia Consortium United Front ». Dans ce contexte sécuritaire tendu, des hommes en tenue sont régulièrement pris pour cibles. 

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n73: mai 2018

TOUS UNIS!


Business in Cameroon n63: May 2018

UNITY!

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev