logoIC
Yaoundé - 23 janvier 2020 -
Politique

La Suisse répond à la presse camerounaise au sujet de son rôle dans la résolution de la crise anglophone

La Suisse répond à la presse camerounaise au sujet de son rôle dans la résolution de la crise anglophone

(Investir au Cameroun) - Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) de la Confédération Suisse a publié un communiqué le 25 septembre pour répondre aux médias camerounais. Dans le document, le DFAE dit avoir pris note «avec surprise et inquiétude» de certains articles récemment parus dans la presse camerounaise concernant le processus de facilitation conduit par la Suisse, dans la cadre de la résolution de la crise dans les deux régions anglophones (Nord-Ouest et Sud-Ouest) du Cameroun.

Le DFAE écrit à cet effet: «Dans le cadre de la crise au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, une majorité des parties a chargé la Suisse de faciliter un processus de négociation inclusif. En tant que médiateur, le DFAE, en collaboration avec le Centre pour le dialogue humanitaire (HD), offre sa contribution afin de trouver une solution négociée et pacifique à la crise. Dans ce rôle, la Suisse peut établir des contacts et fournir des canaux de communication. Les bons offices de la Suisse sont motivés par des considérations humanitaires. Dans son action, la Suisse adhère aux principes de stricte neutralité et de discrétion».

La Suisse dit avoir pris note de l’annonce de la part du président de la République, Paul Biya, du «grand dialogue national» prévu du 30 septembre au 04 octobre 2019. Il s'agit là, selon la Confédération helvétique, de deux processus distincts dont les interactions font l'objet de discussions confidentielles en cours avec toutes les parties. «L’engagement de la Suisse n’est motivé par aucun intérêt autre qu’une résolution pacifique des conflits et la Suisse ne s’engage dans des processus de facilitation que dans la mesure où les parties le jugent utile», conclut le DFAE.

S.A.

en-2018-les-secteurs-des-hydrocarbures-postes-telecoms-et-eau-ont-cumule-plus-de-70-de-la-dette-des-entreprises-publiques-du-cameroun
Plus de 70% de la dette des entreprises publiques est portée par les sociétés actives dans trois principaux secteurs d’activités. Selon un classement...
le-cameroun-percu-comme-le-28e-pays-le-plus-corrompu-du-monde-transparency-international
La branche camerounaise de l’ONG anticorruption Transparency International a publié une déclaration ce 23 janvier. On y apprend qu’avec une note de 25 sur...
les-charges-de-personnel-de-certaines-entreprises-publiques-camerounaises-depassent-70-du-chiffre-d-affaires
Dans un rapport qu’elle vient de rendre public, la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), qui s’est...
au-1er-trimestre-2020-le-cameroun-prevoit-une-emission-record-de-305-milliards-de-fcfa-de-titres-publics-sur-le-marche-de-la-beac
Entre janvier et mars 2020, le Trésor public camerounais ambitionne de lever une enveloppe globale de 305 milliards de FCFA sur le marché des titres...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n92-93: Decembre 2019-Janvier 2020

Franc CFA : le débat est ouvert en zone CEMAC


Le Cameroun devient la place financière de la CEMAC


Business in Cameroon n82-83: December 2019-January 2020

CFA: The debate is open in the CEMAC


Cameroon becomes CEMAC’s financial center

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev