logoIC
Yaoundé - 14 août 2018 -
Portraits

Rebecca Enonchong, Ceo and founder de AppsTech

Rebecca Enonchong, Ceo and founder de AppsTech

(Investir au Cameroun) - On ne la présente plus aux digital natives du Cameroun. Cette femme, la cinquantaine entamée, fait partie du cercle fermé de celles qui font la Tech au Cameroun, en Afrique et pourquoi pas dans le monde.

D’initiatives en initiatives, elle continue de faire rayonner l’image de marque du Cameroun à l’international grâce aux prix qu’elle ne cesse de décrocher des mains d’influentes corporations.

Tout ceci elle le doit à son professionnalisme, son sens du leadership et de l’innovation, mais aussi à la pertinence de ses interventions. Hier encore on parlait d’elle au Viva Technology, le salon international de l’innovation technologique organisé à Paris. Présente à cet évènement, avec un brin d’afro optimisme, elle n’a pas manqué de clamer haut que « les startups africaines sont désormais prêtes à aller à la conquête du monde. »

Entrepreneuse technologique, fondatrice et PDG d’AppsTech, Rebecca Enonchong est née en 1967 au Cameroun. Son père était le Dr Henry Ndifor Abi Enonchong, un avocat bien connu au Cameroun qui a beaucoup contribué à la création de l’Association du barreau fédéral du Cameroun et son successeur, l’Ordre des avocats du Cameroun.

Très tôt, alors qu’elle est adolescente, Rebecca emménage aux États-Unis avec sa famille. Pendant ses études, elle va commencer à vendre des abonnements à des journaux de porte-à-porte à l’âge de 15 ans. Plus tard, elle deviendra gestionnaire de la même entreprise alors qu’elle n’a que 17 ans.

Elle ira à l’Université catholique d’Amérique, qu’elle quittera nantie d’une maîtrise en sciences économiques.

Après avoir terminé ses études, elle va travailler pour un certain nombre d’organisations, notamment la Banque interaméricaine de développement et Oracle Corporation.

En 1999, elle fonde la société AppsTech, un fournisseur mondial de solutions d’applications d’entreprises basé à Bethesda, dans le Maryland. AppsTech est un partenaire Oracle Platinum et compte des clients dans plus de 40 pays. L’entreprise va ouvrir des bureaux dans plusieurs pays parmi lesquels son Cameroun natal.

En 2002, le Forum économique mondial de Davos, en Suisse, la nomme leader mondial pour l’avenir (GLT) avec d’autres entrepreneurs technologiques tels que Larry Page, co-fondateur de Google, et Marc Benioff, PDG de Salesforce.com.

Onze ans plus tard (en 2013), Enonchong sera reconnue comme finaliste pour le prix de la femme numérique en Afrique.

L’année d’après (en mars 2014), Forbes la classe parmi les « 10 femmes fondatrices de technologies à surveiller en Afrique ».

Rebecca a également acquis une notoriété en tant que l’une des sources les plus suivies pour les nouvelles technologiques africaines sur Twitter où elle compte plus de 60 000 abonnés. Sa poignée, @Africatechie, est devenue son surnom dans le cercle informatique.

On la reconnait pour sa très forte implication dans la promotion de la technologie en Afrique. En effet, elle a été la fondatrice et présidente du Africa Technology Forum, un organisme à but non lucratif voué à aider les startups technologiques en Afrique.

Par ailleurs, elle est membre du conseil d’administration de la Fondation Salesforce.com. Elle siège au conseil d’administration de VC4Africa, l’une des plus grandes communautés en ligne en Afrique dédiée aux entrepreneurs et aux investisseurs.

Rebecca est aussi membre du Digital Advisory Panel du Département du développement international du Royaume-Uni et a déjà été membre du Comité consultatif mondial des femmes de l’ONU et du Groupe de travail des Nations Unies sur les TIC

Parmi ses différents lauriers, elle compte également une reconnaissance du World Economic Forum.


Jean Christian Nselel

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n75-76 : juillet / Août 2018

Les grandes marques hôtelières parient sur le Cameroun


Patrice Yantho : « Il devient primordial de dynamiser le secteur fnancier »


Business in Cameroon n65-66: July - August 2018

Major hotel companies bet on Cameroon


Patrice Yantho: “It is crucial to boost the fnancial sector”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev