logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2021 -
Santé

Achat des tests Covid : comment des milliards de FCFA ont atterri dans le compte de Mohamadou Dabo à Hong Kong

Achat des tests Covid : comment des milliards de FCFA ont atterri dans le compte de Mohamadou Dabo à Hong Kong

(Investir au Cameroun) - Selon des documents consultés par Investir au Cameroun, Mediline Medical Cameroon (MMC), adjudicataire de la quasi-totalité des marchés de livraison des tests de dépistage du Covid-19 au Cameroun, a viré, en octobre 2020, depuis son compte à Afriland First Bank, 8,9 millions de dollars (près de 5 milliards de FCFA) dans le compte de Moda Holding à Hong Kong. Cette société est la propriété du milliardaire camerounais Mohamadou Dabo. Selon la Chambre des comptes (CDC), l’homme d’affaires, par ailleurs consul honoraire de la Corée du Sud à Douala, est, en plus, à travers Moda Holding, actionnaire de MMC, présenté comme « le fruit d’un partenariat entre le Cameroun et la Corée du Sud ».

Entre janvier et février 2021, Mediline Medical Cameroon a tenté de transférer à nouveau, à trois reprises, la même somme à Moda Holding. Mais la transaction n’a pas prospéré du fait de l’avis défavorable de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac). La lettre du ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, du 10 mars 2021, sollicitant de la banque centrale des pays de la Cemac une « facilitation du transfert de fonds en rapport avec le financement d’un marché de livraison des tests de diagnostic rapide », n’y a rien changé ; de même que la réunion qui a suivi dans les services du Premier ministre. Selon des sources présentes à cette rencontre, le véto de la Beac repose sur le non-respect de la réglementation des changes et des soupçons d’évasion de capitaux.

Micmacs

En fait, le virement effectué en octobre 2020 par MMC visait le « règlement de tests de diagnostic rapide achetés auprès de Moda Holding ». Après le dépôt de l’ordre de virement par l’entreprise, Afriland First Bank sollicite la Beac pour l’obtention des devises nécessaires à la réalisation de l’opération. Le 8 octobre 2020, la banque centrale met l’argent à disposition et le virement est effectué. Sauf que, quelques mois plus tard, l’institution d’émission se rend compte que Moda Holding ne figure pas dans la liste des fabricants auprès desquels le ministère de la Santé publique du Cameroun autorise la commande de tests de dépistage du Covid-19.

Pire, au moment de justifier, comme le prévoit la réglementation des changes, que les tests pour lesquels l’argent est censé avoir été viré sont effectivement entrés sur le territoire camerounais, « des incohérences » sont relevées dans la documentation fournie par MMC. À titre d’exemple, un écart est constaté entre les quantités de tests et de colis déclarés à la direction des douanes (75 colis) et celles indiquées sur la lettre de transport aérien (280 colis).

En plus, cette lettre apprend que les tests ont été expédiés depuis Séoul en Corée du Sud par la société SD Biosensor et non par Moda Holding à qui l’argent a pourtant été transféré. « Ce constat interroge sur le rôle dans cette transaction de la société Moda Holding », ont expliqué les responsables de la banque centrale aux autorités camerounaises. Pour la Beac, la transaction est d’autant plus suspecte que la société de Mohamadou Dabo est basée à Hong Kong. Ce territoire figure dans la liste des paradis fiscaux de plusieurs institutions internationales.  

Omerta

Investir au Cameroun n’a pas été à mesure de savoir si ces « incohérences » et le rôle de Moda Holding ont été clarifiés. De même qu’il n’est pas à mesure de dire si c’est le seul virement que Mediline Medical Cameroon a effectué au bénéfice de la holding du milliardaire camerounais. Les principaux acteurs de l’affaire n’ayant pas donné suite à nos sollicitations, lorsque d’autres se sont murés derrière le secret bancaire.

Néanmoins, cet épisode ne semble pas avoir empêché MMC de poursuivre ses activités de livraison des tests de dépistage du Covid-19 au Cameroun. Dans un communiqué de presse signé le 1er juin dernier, l’entreprise affirme avoir fait deux livraisons de 500 000 tests au ministère de la Santé publique respectivement le 28 décembre 2020 et en janvier 2021. Selon la même source, plus d’un million de tests d’un montant global de 19,25 milliards de FCFA, commandés par le gouvernement, attendent toujours d’être réceptionnés.

Aboudi Ottou

Lire aussi:

02-06-2021-Tests Covid : accusé de surfacturation, Mediline Médical Cameroon défend son prix de vente

22-05-2021-Covid-19 : le Cameroun a perdu près de 15 milliards de FCFA du fait de la surfacturation des tests

anthony-same-st-digital-le-cloud-est-devenu-une-ressource-aussi-essentielle-aux-entreprises-que-l-electricite
Après avoir travaillé pour de grands groupes internationaux du numérique (Oracle, SAP, Microsoft, IBM…), l’informaticien camerounais a créé en avril 2017...
apres-les-operateurs-de-telephonie-mobile-les-startups-invitees-a-se-connecter-au-switch-national-camerounais
A l’occasion de la cérémonie officielle d’accession de la banque camerounaise Afriland First Bank, le 22 octobre, au switch national, la plateforme...
l-administration-provisoire-recrute-un-auditeur-pour-faire-la-lumiere-faillite-de-la-smid-a-douala
Après la prorogation de son mandat de six mois, à compter du 12 août 2021 par le tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo, l’administrateur de la...
westend-farms-inaugure-son-projet-integre-de-production-et-de-commercialisation-de-la-viande-de-porc-au-cameroun
Le ministre camerounais de l’Elevage, Dr Taïga, a procédé le 20 octobre 2021 dans la localité de Ndokoa, dans la région du Centre du pays, a...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n114 Octobre 2021

Dossier La place du Cameroun dans le commerce international


Henri-Claude Oyima : «BGFIBank Cameroun est vraiment l’une de nos success-stories.»


Business in Cameroon n104: October-2021

Dossier Where does Cameroon stand in international trade?


Henri-Claude Oyima : “BGFIBank Cameroon is truly one of our success stories.”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev