logoIC
Yaoundé - 12 juillet 2020 -
Sécurité

Sécurité routière : le Cameroun se dote de ses premiers passages à niveau automatisés, avec le concours de la Banque mondiale et Camrail

Sécurité routière : le Cameroun se dote de ses premiers passages à niveau automatisés, avec le concours de la Banque mondiale et Camrail

(Investir au Cameroun) - Grâce au soutien de la Banque mondiale et du transporteur ferroviaire Camrail, apprend-on officiellement, le Cameroun dispose désormais d’un premier passage à niveau (lieu de rencontre entre la chaussée et le chemin de fer) automatisé au lieu-dit PK5, dans la banlieue de la capitale économique du pays.

D’autres infrastructures du même type sont actuellement en construction dans les localités de Nyala, à Douala ; Obobogo, Hôpital général, Damas et Abattoir, à Yaoundé, la capitale du pays.

C’est dans ce contexte d’innovation que le Cameroun s’apprête à célébrer, les 2 et 3 juin 2018, la Journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau et la Journée mondiale de sécurité routière aux passages à niveau, placées sous l’égide de l’Union internationale des chemins de fer (l’UIC).

A cette occasion, annonce Camrail, des campagnes de sensibilisation et d’éducation des usagers et des populations riveraines du chemin de fer, vont être organisées sur l’ensemble du réseau ferroviaire camerounais.

L’objectif de ces actions est de réduire sensiblement les 110 incidents en moyenne, enregistrés chaque année depuis 2005 aux passages à niveau au Cameroun, et qui ont été à l’origine, sur la période 2005-2017, de 36 décès et 46 blessés, selon les statistiques de Camrail.

Pour ce faire, le concessionnaire du chemin de fer camerounais compte non seulement sur l’appropriation par les populations riveraines du rail, des mesures de sécurité aux passages à niveau, mais aussi et surtout sur les nouveaux passages à niveau automatisés.

Ces infrastructures de sécurité «seront dotées d’équipements de signalisation lumineuse, de signaux acoustiques, et de quatre (04) demi-barrières sur la chaussée.», souligne le transporteur ferroviaire, qui précise également que grâce aux nouveaux équipements, un signal ferroviaire sera désormais adressé au conducteur de train, pour lui donner l’état du passage à niveau au moment de l’approche.

BRM   

avec-15-641-tonnes-en-juin-2020-les-exportations-de-la-banane-camerounaise-progressent-de-10-sur-un-an
L’Association bananière du Cameroun (Assobacam) révèle que les producteurs de bananes dans le pays ont exporté 15 641 tonnes au cours du mois de juin...
le-technopole-ocean-innovation-center-organise-son-2e-forum-sur-l-innovation-et-la-technologie-a-kribi-en-aout-2020
En prélude à la deuxième édition de son forum sur l’innovation et les technologies émergentes, prévu en août 2020 à Kribi, la cité balnéaire du sud du...
fin-de-mandat-en-vue-pour-le-camerounais-halilou-yerima-boubakary-sg-de-la-commission-bancaire-de-l-afrique-centrale
Le prochain sommet des chefs d’État de la Cemac (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale), qui compte le Cameroun, le Congo, le Gabon, le...
poulets-et-boeufs-ont-represente-71-de-la-production-carnee-au-cameroun-en-2019
Au cours de l’année 2019, le Cameroun a produit un peu plus de 107 000 tonnes de viande bovine et 103 331 tonnes de volaille. Selon une étude sur le...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev