logoIC
Yaoundé - 20 novembre 2018 -
Sécurité

L’UE préoccupée par la violence persistante dans les zones anglophones du Cameroun, à l’approche de la présidentielle 2018

L’UE préoccupée par la violence persistante dans les zones anglophones du Cameroun, à l’approche de la présidentielle 2018

(Investir au Cameroun) - L'Union européenne (UE) a fait une déclaration, le 13 septembre, au cours de la 39ème session du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies. C’est au sujet des violences dans les zones anglophones du Cameroun.

« A l'approche des élections présidentielles du 7 octobre [2018, Ndlr], la violence aiguë et persistante dans les provinces du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun demeure une grave préoccupation », a déclaré l'Union européenne. Elle condamne « fermement toute utilisation de la violence contre les civils et les représentants des Etats, demande aux autorités de protéger la population et souligne que l'emploi de la force par les agents de l'Etat doit être proportionné ».

L'UE estime qu'une solution durable à la crise actuelle ne peut être obtenue que par un dialogue dans lequel toutes les parties s'engagent de manière constructive et se félicite de toute initiative dans ce sens.

L'Union européenne appelle le gouvernement camerounais et les groupes armés à accorder un accès, sans entrave, aux acteurs humanitaires. Elle souligne « l'importance d'enquêtes impartiales et approfondies sur les violations présumées des droits de l'homme et les violations des droits de l'homme ».

Enfin, l'UE se dit prête à soutenir tous les efforts visant à trouver une solution pacifique au conflit enclenché depuis octobre 2016.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation