logoIC
Yaoundé - 26 mars 2019 -

port douala 2

Social

L’organisme onusien OIM a facilité, en 2018, le retour au Cameroun de 2 663 migrants en difficulté à l’étranger

L’organisme onusien OIM a facilité, en 2018, le retour au Cameroun de 2 663 migrants en difficulté à l’étranger

(Investir au Cameroun) - L'Organisation internationale pour les migrants (OIM), Organisme des Nations Unies chargé des migrations, informe que, jusqu’en décembre 2018, elle a facilité le retour de 2 663 migrants en difficulté à l’étranger.

Sur les 2 663 retournés, indique l’OIM, 1 110 d'entre eux ont déjà reçu les outils pour démarrer leur activité génératrice de revenus ou ont commencé une formation. Parmi ces migrants, 84 enfants ont bénéficié d’un appui à la scolarisation. Tout cela dans le cadre de l’initiative conjointe Union européenne-OIM pour la Protection et la réintégration des migrants (PRM).

Les Camerounais qui rentrent au pays proviennent essentiellement de la Libye, du Niger, du Mali et de la Mauritanie.

Prévu pour une durée initiale de 3 ans, le projet PRM à l’origine, en juin 2017, était censé assister le retour volontaire de 850 migrants camerounais. Mais ce chiffre est largement dépassé. L’OIM apporte l’assistance à la réintégration et permet aux migrants de commencer leur activité dans les domaines de l’agriculture, l’élevage, les services, la formation.

Par ailleurs, un kit d’accouchement est octroyé aux femmes enceintes.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n83: Mars 2019

La douloureuse facture des importations

Parole d’expert : le point sur le secteur agricole camerounais



Business in Cameroon n73: March 2019

A heavy import bill

An expert review of Cameroon’s agricultural sector


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev