logoIC
Yaoundé - 25 mars 2019 -
Télécom

La présidence du Cameroun demande un audit des concessions faites à Orange Cameroun, MTN Cameroun et Nexttel

La présidence du Cameroun demande un audit des concessions faites à Orange Cameroun, MTN Cameroun et Nexttel

(Investir au Cameroun) - Dans une correspondance datée du 10 décembre 2018, le secrétaire général à la présidence de la République du Cameroun (SG-PR), Ferdinand Ngoh Ngoh (photo à gauche), écrit au ministre délégué chargé du Contrôle supérieur de l’Etat au sujet d’un « audit des concessions faites à Orange Cameroun, MTN Cameroun et Nexttel ».

A cet effet, Ferdinand Ngoh Ngoh écrit : « j’ai l’honneur de vous répercuter les hautes directives du chef de l’Etat vous prescrivant conjointement avec le ministre d’Etat, ministre de la Justice, garde des sceaux, les ministres des Finances, des Postes et télécommunications, le délégué à la Sûreté nationale, le secrétaire d’Etat auprès du ministre délégué à la présidence chargé de la gendarmerie nationale et le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications, de mettre sur pied une équipe interministérielle, en vue d’auditer les concessions faites aux opérateurs de téléphonie mobile indiquées en objet ».

La correspondance du SG-PR ne spécifie pas pourquoi cette enquête est ordonnée mais, on peut y lire que la présidence de la République a reçu thermocopie d'une note relative aux concessions faites aux opérateurs cités plus haut.

En 2015, MTN et Orange se sont finalement résolus à payer, chacun, les 75 milliards FCFA exigés par le gouvernement camerounais, pour le renouvellement de leurs licences assorties, de l’autorisation de déployer les technologies 3G et 4G.

Viettel, évoluant sous le nom commercial « Nexttel », a pour sa part, signé son contrat de concession en 2012. L’entreprise vietnamienne a déboursé 20 milliards FCFA pour obtenir la licence 3G au Cameroun. Elle a commencé ses activités en 2014.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n83: Mars 2019

La douloureuse facture des importations

Parole d’expert : le point sur le secteur agricole camerounais



Business in Cameroon n73: March 2019

A heavy import bill

An expert review of Cameroon’s agricultural sector


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev