logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Télécom

CEMAC : Huawei mobilise autour d’un sommet, des partenaires et intégrateurs de solutions TIC pour construire ensemble un écosystème local

CEMAC : Huawei mobilise autour d’un sommet, des partenaires et intégrateurs de solutions TIC pour construire ensemble un écosystème local

(HUAWEI ) - Le 1er sommet annuel d’échanges entre Huawei et ses partenaires de la zone CEMAC s’est tenu à Douala pour mettre en place un solide écosystème pour un Cameroun digitalement aguerri.

Après le Covid 19, l’on a indéniablement compris que la transformation numérique est le besoin de l’avenir et d’aujourd’hui. Huawei en tant que leader mondial dans le domaine des TIC a donc opté accompagner l’ensemble de ses partenaires mais encore aider à construire un écosystème qui permet à ses partenaires et aux clients d’apporter les solutions appropriées à une transformation digitale réussie.

Les interventions dirigées en trois parties ont porté sur la présentation de la firme Huawei en général et dans la zone CEMAC en particulier, sur ses offres de solutions et sur ses dernières stratégies politiques avec ses partenaires. « Nous voulons améliorer la fidélité des partenaires, élargir le paysage de la coopération, renforcer l’alignement stratégique avec les participants de haut niveau des partenaires et de leur permettre de générer plus d’opportunités commerciales » précise SUN WEI, Directeur Général Adjoint de Huawei Zone CEMAC.

3 pour article

Le monde de la technologie évolue tous les jours, pour rester compétitif, il faut miser sur la recherche et le développement. Huawei y met donc 10% de ses revenus chaque année.

Selon Mme Edmonde TEBOH, Directrice des Relations Publiques et Channel Huawei Zone CEMAC « cet évènement a été l’occasion pour Huawei de partager avec ses partenaires locaux, ses dernières stratégies et dernières politiques. Nous avons échangé sur des sujets d’actualité tels que la numérisation et l’innovation industrielle facilités en partie par des entretiens de Haut niveau avec des partenaires et des invités de premier plan de l’industrie ». 

L’engagement d’apporter le numérique à chaque personne, foyer et organisation pour un monde entièrement connecté et intelligent se déploie donc désormais en zone CEMAC et au Cameroun en particulier. Huawei veut ainsi favoriser la transformation des services numériques pour leurs clients provenant de diverses industries. Ils sont engagés à les aider à réussir dans un monde qui évolue en créant une nouvelle valeur dans tous les secteurs.

Pour Valentin KOUADIO Ingénieur chez Hyperdist « Les experts de Huawei nous ont permis de comprendre que les entreprises qui réussissent leur transformation digitale peuvent multiplier au maximum leur chiffre d’affaires. A la sortie d’ici, nous sommes confiants car nous allons nous améliorer en qualité de service, en qualité de gestion de clientèle, d’innovation, de rendement et surtout de contrôle de l’activité ».

Pour Huawei, à la sortie du sommet, il faudrait que les partenaires réussissent une meilleure exploitation pour mieux servir leur clientèle afin que les entreprises puissent toujours grandir. Surtout que M. SUN WEI, Directeur Général Adjoint de Huawei zone CEMAC reconnait avoir « mieux compris les problématiques de nos partenaires et nous savons qu’ils vont mieux résoudre désormais les problèmes de leurs clients car nous allons identifier ensemble le modèle de transformation numérique pour mieux les amener à être efficaces ».

En zone CEMAC, Huawei se positionne comme le partenaire qui possède des solutions « end to end » dans le processus de transformation numérique différemment des autres pour toutes les industries que ce soit dans le domaine du transport, de la banque, de l’énergie, de l’éducation, ... Un ensemble de solutions qui touchent les problématiques de toutes ces industries est disponible pour pouvoir accompagner la transformation numérique durable du Cameroun.

2 pour article

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev