logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Télécom

Officiellement, Orange et MTN ne possèdent plus de licences de mobile au Cameroun

Officiellement, Orange et MTN ne possèdent plus de licences de mobile au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Depuis le 15 février 2015, la licence de mobile au Cameroun, attribuée à l’opérateur des télécoms sud-africain, MTN, est arrivée à expiration. Mais, le réseau de l’opérateur demeure opérationnel. MTN Cameroon rejoint ainsi dans cette illégalité de fait son concurrent, Orange, dont la licence GSM est arrivée à expiration depuis le 17 janvier 2015, donc depuis un plus d’un mois.

En vertu de la loi du 21 décembre 2010 régissant les communications électroniques au Cameroun, ces deux opérateurs, qui continuent d’exercer leurs activités sans licence valide, sont passibles d’une amende comprise entre 100 et 500 millions de francs Cfa.

Cependant, aussi bien au ministère des Postes et Télécoms qu’à l’Agence de régulation des télécommunications (ART), l’on affirme avoir conscience de cette situation, mais l’heure est à ce qu’on appelle généralement dans le pays «la tolérance administrative». A l’origine de cette tolérance, les négociations interminables entre l’Etat du Cameroun et ces deux opérateurs, pour le renouvellement de leurs licences assorties, cette fois-ci, de la 3G et 4G.

En effet, depuis plusieurs semaines, les deux parties ne s’accordent pas sur le montant à débourser pour le renouvellement desdites licences. L’Etat du Cameroun exige 75 milliards de francs Cfa à chacun des opérateurs, pour des licences d’une durée de validité de 10 ans. Après avoir proposé 35 milliards de francs Cfa, MTN Cameroon a, selon certaines sources, revu à la hausse sa proposition pour la porter à 65 milliards de francs Cfa, mais pour une durée de validité de 13 ans. Dans le même temps, Orange Cameroun campe sur sa proposition initiale, qui est de 40 milliards de francs Cfa.

Lire aussi

29-01-2015 - L’Etat camerounais réclame 150 milliards FCfa pour délivrer des licences 3G et 4G à Orange et MTN

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev