logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Télécom

Officiellement, Orange et MTN ne possèdent plus de licences de mobile au Cameroun

Officiellement, Orange et MTN ne possèdent plus de licences de mobile au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Depuis le 15 février 2015, la licence de mobile au Cameroun, attribuée à l’opérateur des télécoms sud-africain, MTN, est arrivée à expiration. Mais, le réseau de l’opérateur demeure opérationnel. MTN Cameroon rejoint ainsi dans cette illégalité de fait son concurrent, Orange, dont la licence GSM est arrivée à expiration depuis le 17 janvier 2015, donc depuis un plus d’un mois.

En vertu de la loi du 21 décembre 2010 régissant les communications électroniques au Cameroun, ces deux opérateurs, qui continuent d’exercer leurs activités sans licence valide, sont passibles d’une amende comprise entre 100 et 500 millions de francs Cfa.

Cependant, aussi bien au ministère des Postes et Télécoms qu’à l’Agence de régulation des télécommunications (ART), l’on affirme avoir conscience de cette situation, mais l’heure est à ce qu’on appelle généralement dans le pays «la tolérance administrative». A l’origine de cette tolérance, les négociations interminables entre l’Etat du Cameroun et ces deux opérateurs, pour le renouvellement de leurs licences assorties, cette fois-ci, de la 3G et 4G.

En effet, depuis plusieurs semaines, les deux parties ne s’accordent pas sur le montant à débourser pour le renouvellement desdites licences. L’Etat du Cameroun exige 75 milliards de francs Cfa à chacun des opérateurs, pour des licences d’une durée de validité de 10 ans. Après avoir proposé 35 milliards de francs Cfa, MTN Cameroon a, selon certaines sources, revu à la hausse sa proposition pour la porter à 65 milliards de francs Cfa, mais pour une durée de validité de 13 ans. Dans le même temps, Orange Cameroun campe sur sa proposition initiale, qui est de 40 milliards de francs Cfa.

Lire aussi

29-01-2015 - L’Etat camerounais réclame 150 milliards FCfa pour délivrer des licences 3G et 4G à Orange et MTN

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev